Le Petit NBMDS

Le Petit NBMDS est l’un des 16 outils offerts aux abonnés de Généalogie Québec.

Il s’agit d’un index d’actes de baptême, mariage et sépulture catholiques et protestants provenant principalement du Québec. L’outil contient plus de 1.2 millions d’actes et est séparé en 3 sections; baptêmes, mariages, sépultures.

Les régions couvertes par l’outil sont:

  • Le bas St-Laurent (1727 à 2011)
  • Les Laurentides (1727 à 2011)
  • L’Outaouais (1727 à 2011)
  • La Mauricie, région de Shawinigan (1846 à 1999)
  • La ville de St-Hubert (1727 à 2011)

De plus, la section mariage contient quelques 120 000 actes de mariage provenant de l’Ontario et des États-Unis datés d’entre le 17e siècle et la fin du 20e siècle.

Utiliser le Petit NBMDS

Le Petit NBMDS est équipé d’un engin de recherche spécifique à chaque type d’acte qu’il contient, soit des baptêmes, des mariages et des sépultures.

Les champs de recherche diffèrent selon le type d’acte, mais les champs de base tels que le nom et prénom du sujet, la date et le lieu sont toujours présents.

Engin de recherche des baptêmes

Pour débuter votre recherche, il vous suffit de remplir les champs de votre choix et d’appuyer sur « Rechercher ». Vous obtiendrez alors une liste de résultats.

Résultats d’une recherche pour « Joseph Tremblay »

Les résultats sont présentés sous forme de fiches. La fiche contient toute l’information indexée depuis l’acte original.

Boutons de recherche automatique

Sur les fiches, vous remarquerez des boutons de recherche automatiques. Ces boutons vous permettent d’effectuer une recherche automatique dans le Petit NBMDS via un simple clique. Dans la section Baptêmes, le bouton est « Recherche du mariage des parents ».

Fiche de baptême du Petit NBMDS

Dans la section Mariages, vous trouverez 6 boutons par fiche. Ces boutons vous permettent d’effectuer une recherche automatique pour les parents, le baptême et la sépulture des sujets.

Fiche de mariage du Petit NBMDS

Finalement, la section sépultures vous permet d’effectuer une recherche automatique pour les parents ou pour le mariage du sujet, selon le cas.

Fiche de sépulture du Petit NBMDS

Attention! Si une recherche automatique ne produit pas de résultats, il ne faut pas présumer que l’acte recherché n’existe pas dans le Petit NBMDS. Il est très possible, par exemple, qu’un individu ait été nommé différemment d’un acte à l’autre, ou que le prêtre ait commis une erreur dans la rédaction d’un acte. Nous vous recommandons fortement d’effectuer une recherche manuelle lorsque la recherche automatique ne produit aucun résultat, et d’essayer plusieurs combinaisons de noms et prénoms si vos recherches initiales ne sont pas fructueuses.

Conseils de recherche

Le Petit NBMDS permettant de rechercher par de nombreuses variables, il peut être tentant de remplir un maximum de ces champs lorsqu’on y effectue une recherche. Cependant, nous vous recommandons de garder votre recherche initiale la plus vague possible, et de la préciser au besoin en y ajoutant une information à la fois. Lorsque le nom ou le prénom recherché est peu commun, il est rarement nécessaire d’ajouter davantage d’information à la recherche.

Plus une recherche est pointue, plus elle risque d’omettre le résultat recherché, puisque tous les champs remplis doivent correspondre.

Par exemple, une recherche initiale pourrait débuter avec le nom et le prénom du sujet recherché. Si le nombre de résultat est trop élevé, on peut alors y ajouter une variable telle que l’année de naissance ou le nom de famille d’un autre individu mentionné dans l’acte. Souvent, le simple fait d’ajouter une troisième variable suffit à préciser la recherche de manière suffisante.

Comme dans plusieurs autres de nos outils, vous pouvez utiliser le caractère “%” afin de rechercher une partie d’un nom. Par exemple, une recherche pour “Lar%” vous donnera tous les actes où un nom débutant par “Lar”, tels que Larrivière, Larramée, Larue, etc., est mentionné. Ceci vous permet d’effectuer des recherches plus génériques et est particulièrement pertinent pour les noms à multiples orthographes.

Trouver l’acte original à partir d’une fiche du Petit NBMDS

Vous aurez remarqué que les fiches du Petit NBMDS ne permettent pas de consulter les actes originaux depuis lesquels elles sont créées. Cependant, en tant qu’abonné à Généalogie Québec, vous avez accès à l’entièreté des registres paroissiaux du Québec jusqu’en 1940 via les Registres du Fonds Drouin. Vous pouvez donc retrouver la majorité des actes originaux associés aux fiches du Petit NBMDS via la date et le nom de paroisse donné dans chaque fiche.

Nous utiliserons la fiche de baptême d’Adélaide Boucher comme exemple.

Fiche de baptême d’Adelaide Boucher dans le Petit NBMDS

La fiche nous indique qu’Adélaide est née le 14 octobre 1818 et baptisée dans la paroisse de St-Eustache. Afin de trouver le document original associé à ce baptême, nous devrons parcourir le registre paroissial  de la paroisse de St-Eustache dans les Registres du Fonds Drouin.

Dossier Québec dans les Registres du Fonds Drouin

Une fois dans les Registres du Fonds Drouin, vous constaterez que les différents registres sont classés par arborescence. Étant donné que l’acte qui nous intéresse a été enregistré au Québec, c’est ce dossier que nous ouvrirons. Une fois dans le dossier Québec, il faut maintenant trouver la paroisse recherchée.

Certaines paroisses seront enregistrées sous le nom de la ville ou de la région qu’elles desservent, alors que d’autres le seront selon le nom même de la paroisse. Dans le cas de St-Eustache, les différentes paroisses de la ville se trouvent sous le nom de celle-ci.

Registre de St-Eustache pour 1818

En consultant le dossier St-Eustache dans les Registres du Fonds Drouin, on constate que celui-ci contient plusieurs sous-dossiers associés à différentes paroisses. Ne pouvant savoir dans quelle paroisse ce baptême a été enregistré, nous devrons y aller un dossier à la fois et procéder par élimination.

Une fois le bon dossier ouvert, il s’agit de naviguer jusqu’à l’année recherchée afin d’atteindre la liste des images contenues dans le registre pour cette année. Il est important de savoir que dans la plupart des cas, les images sont classées en ordre chronologique.
La première image de ce dossier contiendra donc les premiers actes enregistrés lors de cette année, soit les actes du début du mois de Janvier, alors que les actes de fin décembre se trouveront parmi les dernières images.

Comme le baptême d’Adélaide a été célébré le 14 octobre, il est probable que l’acte se trouve plutôt parmi les dernières images que les premières. Il est possible que vous ayez à naviguer à travers quelques images afin de retrouver l’acte recherché.

Document original du baptême d’Adélaide Boucher

Ainsi, nous avons été en mesure de retrouver l’acte original à partir de l’information contenue dans la fiche du Petit NBMDS.

Liens utiles

Consulter le Petit NBMDS (abonnement requis)
Consulter la collection Drouin (abonnement requis)
S’inscrire à Généalogie Québec
Qu’est-ce que Généalogie Québec?

Mariages et Décès 1926-1997

Mariages et Décès 1926-1997 est l’un des 16 outils offerts aux abonnés de Généalogie Québec.

Il s’agit d’un index détaillé de formulaires de mariage et de décès enregistrés au Québec entre 1926 et 1997, toutes dénominations religieuses confondues. L’outil recense un total de 5 286 169 formulaires. Le document original peut être consulté dans le cas des mariages.

Exemple d’un formulaire de mariage tiré de l’outil Mariages et Décès 1926-1997

Utiliser l’outil Mariages et Décès 1926-1997

L’outil Mariages et Décès 1926-1997 est équipé de 2 engins de recherche; un pour les mariages, et un pour les décès.

Engin de recherche des Mariages 1926-1997

Pour débuter votre recherche, il vous suffit de remplir les champs de votre choix et d’appuyer sur « Rechercher ». Vous obtiendrez ensuite une liste de résultats.

Liste de résultats produite par une recherche pour « Burton » au nom de l’homme et « Taylor » au nom de la femme

Pour consulter le document original associé à une fiche, il suffit de cliquer n’importe où à l’intérieur de cette fiche. Veuillez noter que le document original n’est pas disponible dans le cas des décès.

Mariage de Richard Burton et Liz Taylor à Montréal

Conseils de recherche

L’engin de recherche de l’outil Mariages et décès 1926-1997 permettant de rechercher par de nombreuses variables, il peut être tentant de remplir un maximum de ces champs lorsqu’on y effectue une recherche. Cependant, nous vous recommandons de garder votre recherche initiale la plus vague possible, et de la préciser au besoin en y ajoutant une information à la fois. Lorsque le nom ou le prénom recherché est peu commun, il est rarement nécessaire d’ajouter davantage d’information à la recherche.

Plus une recherche est pointue, plus elle risque d’omettre le résultat recherché, puisque tous les champs remplis doivent correspondre.

Par exemple, une recherche initiale pourrait débuter avec le nom et le prénom du sujet recherché. Si le nombre de résultats est trop élevé, on peut alors y ajouter une variable telle que l’année de naissance ou le nom de famille d’un autre individu mentionné dans l’acte. Souvent, le simple fait d’ajouter une troisième variable suffit à préciser la recherche de manière suffisante.

De plus, il faut savoir que les formulaires ont changé à de multiples reprises au cours des décennies. Certains champs n’existent que dans une version du formulaire. De ce fait, il est recommandé de s’en tenir aux champs de recherche principaux (noms et dates) à moins d’être certain que le formulaire recherché contient le champ et l’information en question.

Comme dans plusieurs autres de nos outils, vous pouvez utiliser le caractère “%” afin de rechercher une partie d’un nom. Par exemple, une recherche pour “Lar%” vous donnera tous les actes où un nom débutant par “Lar”, tels que Larrivière, Larramée, Larue, etc., est mentionné. Ceci vous permet d’effectuer des recherches plus génériques et est particulièrement pertinent pour les noms à multiples orthographes.

Trouver l’acte paroissial associé à un formulaire de l’outil Mariages et Décès 1926-1997

Puisque les formulaires de l’outil Mariages et Décès 1926-1997 sont associés à des événements vitaux (baptême, mariage, sépulture), il existe aussi, dans la plupart des cas, une version de ces événements enregistrée par l’église. Il peut être intéressant de consulter cette version, particulièrement dans le cas des décès ou l’image du formulaire n’est pas disponible sur l’outil.

En tant qu’abonné à Généalogie Québec, vous avez accès à l’entièreté des registres paroissiaux du Québec jusqu’en 1940 via les Registres du Fonds Drouin (abonnement requis). Vous pouvez donc retrouver les actes originaux associés aux formulaires datant d’avant 1941 via l’information contenue dans ceux-ci.

 

Mariages

Dans le cas des mariages, la paroisse dans lequel le mariage a été enregistré est mentionnée dans le formulaire, ce qui nous permet de retrouver l’acte paroissial relativement facilement.

Comme exemple, nous débuterons avec le formulaire de mariage de Florent Beaudoin et Madeleine Lafond que nous avons trouvé sur l’outil Mariages 1926-1997.

Ceux-ci se sont mariés le 23 février 1935, ce qui signifie que nous pourrons vraisemblablement retrouver leur acte de mariage dans les Registres du Fonds Drouin. Le formulaire nous indique aussi que le lieu du mariage, soit la paroisse, est “Montréal – N-D-du-Rosaire”.

Afin de retrouver l’acte original, il s’agit donc de consulter le registre paroissial de cette paroisse pour l’année 1935 dans les Registres du Fonds Drouin.

Une fois dans les Registres du Fonds Drouin, vous constaterez que les différents registres sont classés par arborescence. Étant donné que l’acte qui nous intéresse a été enregistré au Québec, c’est ce dossier que nous ouvrirons. Une fois dans le dossier Québec, il faut maintenant trouver la paroisse recherchée.

Certaines paroisses seront enregistrées sous le nom de la ville ou de la région qu’elles desservent, alors que d’autres le seront selon le nom même de la paroisse.

Dans le cas des paroisses montréalaises, elles sont classées sous le dossier « Mtl », puis par dénomination religieuse. On trouve la paroisse sous le nom Montréal (Notre-Dame-du-St-Rosaire).

Une fois le dossier ouvert, il s’agit de naviguer jusqu’à l’année recherchée afin d’atteindre la liste des images contenues dans le registre de cette année. Il est important de savoir que dans la plupart des cas, les images sont classées en ordre chronologique.

La première image de ce dossier contiendra donc les premiers actes enregistrés lors de l’année, soit les actes du début du mois de Janvier, alors que les actes de fin décembre se trouveront parmi les dernières images.

Cependant, dans le cas de Notre-Dame-du-St-Rosaire, les baptêmes et les mariages ont été enregistrés dans deux cahiers distincts. De ce fait, les mariages de l’année 1935 ne débutent qu’au milieu de la série d’images. Un minimum de navigation est donc nécessaire afin de retrouver l’acte qui nous intéresse.

Ainsi, nous avons été en mesure de retrouver l’acte paroissial de ce mariage à partir du formulaire de mariage donné dans l’outil Mariages et Décès 1926-1997.

 

Décès

Le cas des décès est un peu plus complexe, car le formulaire de décès ne nous donne pas le lieu où la sépulture a été enregistrée. Cependant, le formulaire nous donne le lieu de résidence du sujet. Il s’agit alors de consulter le registre de la paroisse qui dessert la région en question. Ceci peut être assez compliqué pour les plus grosses villes, car elles sont souvent desservies par plus d’une paroisse. Un travail de détective peut donc parfois être nécessaire.

Comme exemple, nous essaierons de trouver l’acte de sépulture associé au formulaire de décès de Louise Roy, obtenu via une recherche dans Décès 1926-1997.

Celui-ci nous indique que madame Roy est décédée le 11 novembre 1928, et qu’elle habitait à St-Hyacinthe. Bien que St-Hyacinthe ne soit pas définie comme étant la ville ou le décès a été enregistré, il est fort probable qu’on y trouve tout de même la sépulture étant donné que la défunte y habitait.

En consultant le dossier St-Hyacinthe dans les Registres du Fonds Drouin, on constate que celui-ci contient plusieurs sous-dossiers associés à différentes paroisses. Ne pouvant savoir dans quelle paroisse cette sépulture a été enregistrée, nous devrons y aller un dossier à la fois. Le premier dossier est celui contenant le registre paroissial de la Cathédrale de St-Hyacinthe, qui semble être la paroisse la plus ancienne de la ville.

Le décès étant survenu en novembre, nous débutons notre consultation parmi les dernières images. Il est important de noter qu’il est très possible que la sépulture n’ait pas été enregistré le jour même du décès. Il était commun qu’une sépulture ne soit enregistrée qu’une ou 2 journées après le décès de la personne concernée. En parcourant le registre, il faut donc garder en tête que la date d’enregistrement pourrait être le 12 ou même le 13 novembre 1928.

En effet, la sépulture fut enregistrée le 13 novembre. Nous avons maintenant été en mesure d’associer un document original au formulaire fourni par l’outil Mariages et Décès 1926-1997, ce qui nous donne accès un complément d’information très intéressant pour nos recherches.

Liens utiles

L’outil Mariages et décès 1926-1997 (abonnement requis)

La collection Drouin (abonnement requis)

S’inscrire à Généalogie Québec

Qu’est-ce que Généalogie Québec?

La section Nécrologe

La section Nécrologe est l’un des 15 outils offerts aux abonnés de Généalogie Québec.

Cette section regroupe la majorité des collections d’avis de décès, de cartes mortuaires et de pierres tombales disponibles sur le site.  Elle est divisée en 4 sous-sections:

  • Avis de décès internet, qui contient des avis de décès publiés sur internet entre 1999 et aujourd’hui.
  • Avis de décès journaux, qui contient des avis de décès publiés dans des journaux entre 1860 et aujourd’hui.
  • Pierres tombales, qui contient des photos de pierres tombales provenant de centaines de cimetières du Québec et de l’Ontario.
  • Cartes mortuaires, qui contient des dizaines de milliers de cartes mortuaires publiées entre 1860 et aujourd’hui.

Toutes ces sous-sections sont indexées et peuvent être consultées via un engin de recherche.

Avis de décès internet

Cette section contient des avis de décès provenant de divers maisons funéraires et journaux canadiens. Ces avis datent de 1999 à aujourd’hui. La section est mise à jour de manière hebdomadaire, avec l’ajout de plusieurs milliers de nouvelles notices par mois. Elle contient, en date de novembre 2019, près de 2.4 millions de notices nécrologiques.

Avis de décès de Suzanne Bertrand provenant des avis de décès internet de Généalogie Québec

Utiliser les avis de décès internet

La section avis de décès internet est équipée d’un engin vous permettant de rechercher par nom, prénom, date, ainsi que le contenu du texte de la notice.

De plus, les notices sont organisées par catégories de province, ville et publication.

Ceci vous permet de consulter manuellement toutes les requêtes d’une ville, d’une région ou d’une publication de votre choix .

Avis de décès journaux

Cette section contient 663 000 avis de décès publiés dans des journaux au Québec entre 1860 et aujourd’hui. 

Utiliser les avis de décès journaux

La section est munie d’un engin de recherche vous permettant de rechercher par nom, prénom et date décès du défunt.

Il est toujours conseillé de garder ses recherches initiales plus vagues et de les préciser si le nombre de résultats est trop élevé. Par exemple, il peut être préférable d’omettre le prénom du défunt dans votre recherche si vous y incluez déjà son nom de famille et l’année de son décès. Effectuer plusieurs variations de votre recherche  (nom de famille + date, prénom + nom de famille, prénom + date, etc.) peut aussi augmenter vos chances de retrouver la notice recherchée, dans l’éventualité où l’une des informations entrées serait erronée.

Afin de consulter une notice nécrologique, il vous suffit de cliquer sur celle-ci.

Vous pouvez utiliser le caractère “%” afin de rechercher un nom partiel. Une recherche pour “Des%” trouvera toutes les nécrologies où le sujet porte un nom débutant par “Des” (Desjarlais, Desjardins, Deslauniers, etc.). Ceci vous permet d’effectuer des recherches plus génériques et est particulièrement pertinent pour les noms à multiples orthographes.

Cartes mortuaires

Cette section, contenant 92 500 cartes mortuaires publiées entre 1860 et aujourd’hui. La plupart de ces cartes portent sur des individus décédés au Québec.

Utiliser les cartes mortuaires

La collection cartes mortuaires est équipée d’un engin de recherche vous permettant de rechercher par nom et prénom du défunt ainsi que par la date de décès.

Comme avec les avis de décès journaux, il est toujours conseillé de garder votre recherche initiale vague et de les préciser si le nombre de résultats est trop élevé. Par exemple, il peut être préférable d’omettre la date de décès dans votre recherche si vous y incluez déjà le nom et le prénom du défunt.

Afin de consulter un résultat, il vous suffit de cliquer sur celui-ci.

Vous pouvez aussi utiliser le caractère “%” afin de rechercher une partie d’un nom. Par exemple, une recherche pour “Lar%” vous donnera toutes les cartes mortuaires dont le sujet porte un nom débutant par “Lar” (Larrivière, Larue, Larramée, etc.) . Ceci vous permet d’effectuer des recherches plus génériques et est particulièrement pertinent pour les noms à multiples orthographes.

Pierres tombales

Cette section contient 611 000 photos de pierres tombales, accompagnées d’un index détaillé, provenant de divers cimetières du Québec et de l’Ontario. Vous trouverez la liste de ces cimetières à cette adresse.

Utiliser les pierres tombales

La section est munie d’un engin vous permettant de rechercher par nom de famille ou par texte, soit l’inscription sur la pierre. Vous pouvez limiter votre recherche à un cimetière spécifique ou rechercher dans tous les cimetières disponibles.

La case Texte peut être utilisée pour rechercher les noms des autres individus inscrits sur la pierre, souvent le ou la conjoint(e) ou les enfants du couple. Elle peut aussi contenir la date de naissance et/ou de décès du ou des défunts.  Si votre recherche initiale ne vous permet pas de retrouver la pierre recherchée, n’hésitez pas à tenter une recherche à partir des informations complémentaires que vous possédez sur le défunt. Par exemple, vous pourriez retrouver la pierre tombale d’un individu en recherchant son année de décès et le nom de sa femme plutôt qu’en recherchant son nom directement.

Lorsque vous effectuez une recherche, les résultats sont présentés sous forme de fiches. Cette fiche contient le nom du défunt, le nom du cimetière, la date où la photo de la pierre tombale a été prise, et le texte inscrit sur la pierre. Pour consulter la photo de la pierre elle même, vous n’avez qu’à cliquer à l’intérieur de la fiche appropriée.

Comme avec les cartes mortuaires et les avis de décès journaux, le caractère “%” peut être utilisé pour rechercher un nom partiel.

Liens Utiles

La section Nécrologe

Liste des cimetières répertoriés

S’abonner à Généalogie Québec

Qu’est-ce que Généalogie Québec?

Le LAFRANCE

Le LAFRANCE est un des 16 outils disponibles aux abonnés de GenealogieQuebec.com.

Il s’agit de l’outil le plus détaillé et complet auquel vous aurez accès sur Généalogie Québec. Cette base de données vous donne accès à tous les mariages catholiques du Québec jusqu’en 1918, ainsi qu’à tous les actes de baptême et sépulture catholiques du Québec jusqu’en 1861.

S’ajoutent à ces actes catholiques tous les mariages protestants du Québec de 1760 à 1849, ainsi que 68 401 actes de baptême et sépulture divers datés d’entre 1862 et 2019. Dans tous les cas, un lien à l’image du registre paroissial original est fourni avec l’acte.

Sur le LAFRANCE, vous trouverez ces actes paroissiaux sous 2 formats:

Document original – il s’agit d’une image numérisée du registre paroissial original, tel qu’il fut rédigé à l’époque.

Image du registre paroissial de St-Philippe, tirée de la collection Drouin

Fiche de l’acte – Chaque acte se voit attribué une fiche sur laquelle se trouve l’information pertinente extraite de l’acte original, soit les noms, les dates, les rôles dans l’acte, les professions, les liens de parentés, l’état civil, etc.

Fiche d’un acte de mariage tirée du LAFRANCE

Utiliser le LAFRANCE

Le LAFRANCE est  divisé en 3 sections de recherche: Mention, Couple et Lieu. Ces sections vous permettent d’effectuer des recherches pour un individu, un couple, ou pour les actes enregistrés dans une paroisse spécifique, respectivement.

Mention

L’engin de recherche Mention vous permet de rechercher toutes les mentions d’un individu dans les actes répertoriés par le LAFRANCE.

  • Nom et surnom – Nom(s) de famille de la personne recherchée
  • Prénom – Prénom de la personne recherchée
  • Ressemblance – Permet plus de variabilité dans les noms recherchés et donc une recherche plus vague, explication détaillée plus bas dans l’article
  • Période – Plage de dates dans laquelle la recherche est effectuée. Laisser vide pour inclure toutes les années couvertes par la base.
  • Rôle dans l’acte – Rôle de l’individu recherché dans l’acte (Sujet de l’acte, conjoint du sujet de l’acte, père du sujet de l’acte, mère du sujet de l’acte)
  • Type d’acte – Baptême, mariage ou sépulture
  • Sexe – Homme, femme ou indéterminé
  • Paroisse – Pour limiter la recherche à une paroisse spécifique

 

Couple

L’engin de recherche Couple vous permet de recherche toutes les mentions d’un couple dans les actes du LAFRANCE. Un couple peut être le sujet d’un mariage, ou les parents du ou des sujets dans un baptême, un mariage ou une sépulture. Un couple peut aussi être le sujet d’une sépulture et son ou sa conjoint(e).

  • Nom et surnom de l’homme – Nom(s) de famille de l’homme
  • Prénom de l’homme – Prénom de l’homme
  • Nom et surnom de la femme – Nom(s) de famille de la femme
  • Prénom de la femme – Prénom de la femme
  • Ressemblance – Permet plus de variabilité dans les noms recherchés et donc une recherche plus vague, explication détaillée plus bas dans l’article
  • Période – Plage de dates dans laquelle la recherche est effectuée. Laisser vide pour inclure toutes les années couvertes par la base.
  • Rôles – Rôles que porte le couple dans l’acte, soit Sujet-Sujet (mariage), Père-Mère (mariage, baptême, sépulture) et Sujet-Conjoint (sépulture)
  • Paroisse – Pour limiter la recherche à une paroisse spécifique

 

Lieu

L’engin de recherche Lieu vous permet de rechercher tous les actes d’une paroisse spécifique. Vous pouvez limiter cette recherche à une plage de dates et au type d’acte voulu (baptême, mariage ou sépulture)

  • Paroisse – Sélectionner la paroisse dans laquelle rechercher
  • Période – Plage de dates dans laquelle la recherche est effectuée. Laisser vide pour inclure toutes les années couvertes par la base.
  • Type d’acte – Baptême, mariage, sépulture

Résultats d’une recherche

Pour effectuer une recherche, il vous suffit de remplir le ou les champs de votre choix puis d’appuyer sur Rechercher. Vous atteindrez alors une liste de résultats basée sur vos critères de recherche.

Résultats d’une recherche pour un couple Roy – Lavoie sur le LAFRANCE
  • Num.: Numéro de l’acte, attribué à des fins de classement dans la base de données
  • Date: Date de rédaction de l’acte
  • Type: Le type d’acte en question, soit b (baptême), s (sépulture) et m (mariage)
  • Paroisse: Paroisse où l’événement fut célébré
  • Rôles: Rôles que les individus recherchés tiennent dans l’acte, soit P-M (Père et Mère), S-C (Sujet et Conjoint) ou S-S (Sujet et Sujet, réservé aux couples qui se marient)
  • Âge: Âge du ou des sujets, maj pour majeur et min pour mineur
  • Noms: Il s’agit de la version standardisée du nom recherché. Vous trouverez plus de détails sur la standardisation des noms plus tard dans ce guide.

Cliquer sur le nom de la paroisse vous amènera à l’emplacement de cette paroisse sur notre carte interactive des paroisses catholiques du Québec.

Cliquez sur cette image pour accéder à la carte des paroisses

Pour atteindre la fiche de l’acte, vous devrez cliquer sur la date associée à cet acte dans la liste des résultats.

La fiche de l’acte contient toute l’information pertinente extraite depuis le document original. Vous y trouverez le nom du ou des sujet(s) et des parents, le rôle et le lien de parenté entre chaque individu mentionné dans l’acte, la date de rédaction de l’acte ainsi que la date de l’événement, l’état civil du ou des sujets, l’âge du ou des sujets, et encore plus.

Pour voir le document original lui même, cliquez sur le lien à l’image qui se trouve sous la date d’événement.

Noms « dit »

Si vous avez déjà effectué des recherches généalogiques au Québec, il est probable que vous ayez eu à faire à des noms “dit”. Un nom “dit” était utilisé pour distinguer les noms de familles similaires se trouvant dans une même région. Dans le contexte de la recherche généalogique, on peut considérer les noms dit comme un second nom de famille donné à un individu.

Par exemple, Roy dit Desjardins est une combinaison courante de noms “dit”. Si vous descendez de la ligne Roy dit Desjardins, vos ancêtres pourraient avoir porté le nom Desjardins, Roy, ainsi que Roy dit Desjardins au fil des générations. Cela peut porter à confusion si vous n’êtes pas familier avec le concept des noms “dit” puisque vos ancêtres pourraient être passé d’un nom à l’autre au fil des actes.

C’est pourquoi vous trouverez, sur le LAFRANCE, une fenêtre dédiée aux associations de noms et surnoms “dit”. Vous trouverez cette fenêtre dans l’engin de recherche.

Lorsque vous entrez un nom de famille à rechercher, vous verrez apparaître les noms “dit” associés à ce nom de famille selon leur fréquence dans la base de données. Cet outil est très utile car il peut vous permettre de retracer une lignée ayant porté différents noms de famille au fil des générations. Par exemple, si vous ne retrouvez pas le mariage des parents de votre ancêtre Pierre Desjardins, vous saurez qu’il est possible que le père de Pierre Desjardins ait porté le nom Roy à son mariage, vous permettant ainsi de retracer l’acte en question.

Pour plus d’information sur les surnoms et les « noms dit » Canadiens-français, consultez cet article sur notre blog.

Standardisation des noms

Le LAFRANCE utilise un dictionnaire de noms, qui associe un nom à toutes ses variations. Par exemple, une recherche pour un individu portant le nom de famille Gauthier va produire une liste de résultats contenant toute mention du nom Gauthier ainsi que toutes ses variations, telles que Gautier, Gaulthier, Gotier, etc. Il n’est donc pas nécessaire d’effectuer plusieurs recherches pour les différentes variations d’un nom de famille.

Toutes les variations du nom Lavoie sur le LAFRANCE

Vous pouvez consulter le dictionnaire de noms du LAFRANCE à cette adresse.

Veuillez noter que lorsque vous effectuez une recherche sur le LAFRANCE, la liste de résultats affichera toujours le nom standard associé à la graphie recherchée. Cependant, le certificat de l’acte vous donnera la graphie spécifique utilisée dans l’acte original.

La fonction ressemblance

La fonction ressemblance permet d’élargir sa recherche en recherchant tous les patronymes semblables à celui recherché. La fonction ressemblance va au delà de la standardization des noms, car elle englobe non seulement les divers variations d’un même patronyme, mais aussi les noms semblables à celui-ci au niveau de l’orthographe et de la phonétique. Par exemple, une recherche pour le nom Gauthier, en plus d’inclure les différentes variations mentionnées plus tôt, inclura aussi les noms Gonthier, Vauthier, Gouthier, Authier ainsi que leurs nombreuses variations.

Vous pouvez activer la fonction ressemblance en cochant la case à cet effet dans le moteur de recherche du LAFRANCE.

Nous vous recommandons d’utiliser la fonction ressemblance en tout temps.

Conseils de recherche

L’engin de recherche du LAFRANCE permettant de rechercher par de nombreuses variables, il peut être tentant de remplir un maximum de ces champs lorsqu’on y effectue une recherche. Cependant, nous vous recommandons de garder votre recherche initiale la plus vague possible, et de la préciser au besoin en y ajoutant une information à la fois. Lorsque le nom ou le prénom recherché est peu commun, il est rarement nécessaire d’ajouter davantage d’information à la recherche.

Plus une recherche est pointue, plus elle risque d’omettre le résultat recherché, puisque tous les champs remplis doivent correspondre.
Par exemple, une recherche initiale pourrait débuter avec le nom et le prénom du sujet recherché. Si le nombre de résultats est trop élevé, on peut alors y ajouter une variable telle que l’année de naissance ou le nom de famille d’un autre individu mentionné dans l’acte. Souvent, le simple fait d’ajouter une troisième variable suffit à préciser la recherche de manière suffisante.

Nous vous recommandons aussi, au besoin, d’essayer plusieurs combinaisons de noms lorsque vous cherchez un acte. Par exemple, imaginons que nous étions à la recherche du mariage de Louis Lamontagne et de Cécile Dubé. Il est possible, pour divers raisons, qu’un des époux porte un nom partiellement différent dans son acte de mariage. Si par exemple une recherche pour “Lamontagne” au nom de l’homme et “Dubé” au nom de la femme ne vous permet pas de retrouver ce mariage, il peut être intéressant d’essayer d’autres combinaisons:

  • Prénom de l’homme: Louis / Nom de l’homme: vide / Prénom de la femme: vide / Nom de la femme: Dubé
  • Prénom de l’homme: vide / Nom de l’homme: Lamontagne / Prénom de la femme: Cécile / Nom de la femme: vide

Et ainsi de suite. De ce fait, si une erreur existe au niveau d’un des noms ou prénoms des sujets, vous serez quand même en mesure de retrouver l’acte.

Finalement, comme dans plusieurs autres de nos outils, vous pouvez utiliser le caractère “%” afin de rechercher une partie d’un nom. Par exemple, une recherche pour “Lar%” vous donnera tous les actes où un nom débutant par “Lar”, tels que Larrivière, Larramée, Larue, etc., est mentionné. Ceci vous permet d’effectuer des recherches plus génériques et est particulièrement pertinent pour les noms à multiples orthographes.

Consulter une fiche d’individu PRDH-IGD à partir du LAFRANCE

Si vous êtes abonné à PRDH-IGD.com en plus de GenealogieQuebec.com, vous pouvez consulter la fiche PRDH-IGD des individus mentionnés dans les actes du LAFRANCE.

Pour se faire, assurez-vous tout d’abord d’être connecté aux deux sites. Par la suite, il vous suffit de cliquer sur “individu prdh” dans une fiche du LAFRANCE pour être redirigé automatiquement vers la fiche d’individu appropriée sur PRDH-IGD.com

En cliquant sur la mention encerclée en rouge, vous passez d’une fiche d’acte sur GenealogieQuebec.com (gauche) à une fiche d’individu sur PRDH-IGD.com (droite)

La fiche d’individu regroupe toutes les mentions d’un individu dans la base de données, soit son baptême, sa sépulture et son mariage. La fiche d’individu mentionne aussi les parents ainsi que le ou la conjoint(e) de l’individu. Vous trouverez plus d’information sur la fiche d’individu et sur le PRDH-IGD dans cet article.

Vous pouvez aussi en apprendre plus sur les similarités et les différences en PRDH-IGD et GenealogieQuebec.com sur cette page.

Liens utiles

Le LAFRANCE (abonnement requis)
Standardisation des prénoms
Standardisation des noms
Associations des noms “dit”
Cartes des paroisses catholiques du Québec
Fréquence annuelle des actes par paroisse
S’abonner à Généalogie Québec
Qu’est-ce que Généalogie Québec?
S’abonner au PRDH-IGD.com
Qu’est-ce que le PRDH-IGD?
Généalogie Québec et PRDH-IGD: Les similarités, les différences et l’avantage d’être abonné aux deux

Les Registres du Fonds Drouin (1621 à 1967)

Les registres du Fonds Drouin, aussi appelés “collection Drouin”, sont une collection de registres paroissiaux (baptêmes, mariages et sépultures).

Image du registre de Boucherville, tirée de la collection Drouin

On y trouve aussi un répertoire de contrats notariés ainsi que des recensements.

Il s’agit, dans tous les cas, de documents originaux anciens numérisés au cours du dernier siècle.

Les Registres du Fonds Drouin couvrent l’ensemble du Québec (non-catholiques inclus) ainsi que l’Acadie française, une partie de l’Ontario, du nouveau Brunswick et des États-Unis.

Aperçu de la navigation par arborescence des Registres du Fonds Drouin

Les registres sont organisés par arborescence. Les documents se voient séparés par collection, puis par lieu et par année ou par lettre et par nom dépendant du registre.

Finalement, les images sont classées par ordre chronologique (de Janvier à Décembre) dans les dossiers. Il s’agit donc d’identifier la collection dans laquelle se trouve l’objet de votre recherche, puis de retrouver le document via le lieu et la période où celui ci a été produit.

Les Registres du Fonds Drouin peuvent être consultés avec un abonnement à Généalogie Québec à cette adresse.