MATTE
Monica

Date de décès:
lundi 19 mai 2008

source
Réseau Dignité, QC
2009-09-21

Matte Bunger Berzeanu Monica 1924 - 2008 Le 19 mai 2008, Monica Matte nous a quittés. Elle laisse dans le deuil son mari le Professeur Dr Nicolas Mateesco-Matte, son fils Daniel, sa fille Anne-Karyne, son gendre Jacques Latreille, ses petits-enfants Jordan-Nicolas et Mikaël-Darcy, son beau-frère Dr Alex Straja époux de sa sœur Évelyne décédée, son neveu André Straja, sa femme Giuze et leur fille Arianna. Monica Matte, d'origine roumaine, est arrivée à Montréal en 1950. Durant les sept premières années, elle a été professeure à l'École ménagère provinciale devenue l'École des sciences ménagères affiliée à l'Université de Montréal. Elle a été la première femme à passer sur les ondes de la télévision de Radio-Canada, le 6 septembre 1952 à l'émission « Rêve et Réalité ». Elle a été secrétaire, vice-présidente et présidente dans de nombreuses associations, dont l'Association des femmes diplômées des universités - section Québec, The Council of Women, le YWCA, la Fédération des femmes du Québec, la Fondation canadienne des droits humains Équitas, le Mouvement de solidarité Québec-Roumanie, le Conseil du civisme ainsi que membre fondateur de la Fondation Thérèse F. Casgrain. Elle a été la cheville ouvrière de la Loi 85 S. Q. sous l'égide du Conseil du civisme - Loi favorisant le civisme - et de l'Article 2 de la Charte des droits du Québec concernant le droit au secours. Elle a fondé le programme « Nouveau départ », un programme d'orientation pour les femmes de 35 à 55 ans, qui a duré trente années et a été dispensé dans toutes les provinces du Canada ainsi qu'au Yukon. Elle a reçu l'Ordre du Canada, le prix « Droits et libertés » décerné par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse aux « Pionniers de la Charte », et la médaille pour les services rendus à la cause des ethnies par la Fédération des groupes ethniques. Elle a été commissaire à la Commission des droits de la personne du Québec, membre du Conseil consultatif canadien du statut de la femme, membre du Tribunal fédéral des droits de la personne et membre d'autres associations. Elle n'a pas oublié pour autant, sa communauté roumaine et a contribué, dans le cadre du Mouvement de solidarité Québec-Roumanie, à plusieurs projets. Samedi le 24 mai auront lieu à Montréal : à 10 h 00 un service funèbre en roumain à l'Église orthodoxe roumaine de l'Annonciation au 8070 Christophe-Colomb, et à 11 h 30 une liturgie de la parole en français au Centre funéraire Côtes-des-Neiges au 4525 Côte-des-Neiges. Ceux et celles qui l'ont connue et appréciée pour sa droiture, son altruisme et sa générosité sont invités à y participer. Les condoléances peuvent être transmises à l'adresse www.dignitequebec.com ou par télécopieur 514 342-4247. Direction des Funérailles Centre funéraire Côte-des-Neiges

Autres avis de décès de : Réseau Dignité, QC

Autres avis de décès de : à travers le Québec