kpucine
  •  kpucine
  • 78% (Amical)
  • Membre Créateur du sujet
2021-04-28T12:22:35Z
Je cherche la naissance et le décès de Marie Madeleine Tessier dit Lavigne ces parents sont Joseph Tessier dit Lavigne et Madeleine Babin dit Lacroix. Elle a été marié à Charles Bosquet le 18 novembre 1776 à Repentigny, elle avait 16 ans, donc elle serait née vers 1760 à Repentigny. Elle a été remariée à Joseph Jetté le 7 janvier 1782 également à Repentigny. Il est inscrit qu'elle serait décédée vers 1830 à St-Paul de Lavaltrie.

Merci de votre précieuse collaboration.
Passez une belle journée.
en 1761 c'est une Marie Louise qui est né a repentigny

 avis.JPG Vous n'avez pas le droit de voir ce contenu.


voici un lien intéressant ou il est inscrit qu'elle serait née Marie Louise c,est dans le bas complètement du lien

https://gw.geneanet.org/...e&n=tessier&oc=2 
kpucine
  •  kpucine
  • 78% (Amical)
  • Membre Créateur du sujet
2021-04-29T19:11:03Z
Impossible que ce soit la bonne personne, car après vérification la Marie Madeleine Tessier décédée le 16 octobre 1806 à Terrebonne était marié à Louis Marceau, mariage le 27 janvier 1772 à Ste-Anne-de-la-Pérade et ce ne sont pas les mêmes parents.

Merci quand même.
babiole
2021-04-29T21:56:25Z
pour le décès je sais que ce n,est pas le bon décès , j'ai chercher ce décès et ce n,est pas la bonne personne pour 1806 , mais pour le baptême ce sont les bons parents pour 1761 , je sais que sur ces sites il faut toujours vérifier les date car ce n'est pas toujours véridique. Mais ca donne de bons indices a suivre.

a vous de voir.
S_Marcotte
2021-04-29T22:33:02Z
La proposition du b. 1761 mise par Babiole me semble excellente.

Je suis surprise qu'elle n'ait pas été retenue par le PRDH (d'après ce que je vois ...)
Je ne trouve pas de m. ou de s. à cette "Marie Louise".
Généralement dans ces cas le PRDH considère ça comme un doublon et les fusionne ...

- On voit la descendance de Madeleine Babin  (la mère) * cliquez sur le petit + à droite
- la première : Une descendance "Jetté" pour une enfant (naissance sans date ...)
- Puis pas de descendance pour celle née en 1761...

Je ne vois pas de décès de "Marie Louise"
On voit 2 (ou 3) décès pour des enfants du couple :
Joseph Tessier-Lavigne et Madeleine Babin-Lacroix
prdh 
1. en 1766 à Repentigny
2. en 1770, à Repentigny (mère appelée "Marguerite")
3. en 1769, à Repentigny (mère appelée "Josèphe" sans nom ... !? ce peut être l'épouse Josèphe (Beaudoin) d. en 1738 !?)
*
Aucune "Marie Louise"
et apparemment que de très jeunes enfants (âgés de quelques mois)
prdh  Je n'ai pas pris la peine de chercher ces actes.
Mais
ct. m. 14 novembre 1776, notaire J.B. Daguilhe
Madeleine Tessier dit Lavigne est dite âgée de 17 ans.

Aussi, on voit que cette famille a des enfants assez régulièrement aux 2-3 ans.
C'est peut-être ce qui explique que le PRDH n'a pas fusionné "Marie-Louise" = "Madeleine"

Sauf erreur de ma part (un décès de cette "Marie-Louise") :
C'est à mon sens au "Choix du Chef" ... il ne me semble pas avoir de mauvaise réponse :
- Marie Madeleine = Marie Louise
- (ou) Marie Madeleine (pas de baptême) et Marie Louise (b.1761) sont 2 personnes distinctes.

*
UserPostedImage
kpucine
  •  kpucine
  • 78% (Amical)
  • Membre Créateur du sujet
2021-04-30T12:51:48Z
Comme j'ai indiqué dans ma demande initiale, j'ai trouvé son remariage en 1782 à Joseph Jetté, moi non plus je n'ai jamais trouvé son décès...

Je prends donc l'acte de naissance de Marie-Louise.

Merci de votre précieuse aide.
desjardb
  •  desjardb
  • 61% (Amical)
  • Généalogiste professionnel
2021-05-04T17:59:19Z
Choix du PRDH: Marie Madeleine (pas de baptême) car:

si Marie Madeleine = Marie Louise: mariage à 15 ans et intervalle de trois ans 7 mois entre mariage et 1ere naissance, deux éléments improbables...
S_Marcotte
2021-05-04T20:39:52Z
Initialement posté par : desjardb 

intervalle de trois ans 7 mois entre mariage et 1ere naissance, deux éléments improbables...



Bien d'accord pour le 15 ans, d'autant plus que le notaire mentionne "17", ce serait un peu gros comme différence, pour une si jeune personne.

Par ailleurs, votre "improbable" m'étonne. On le voit, souvent les enfants naissent à intervalle égal.
(on oubliant le cas présent) On voit, parfois, au travers de cette régularité, un trou (je croirais, au pif ! que c'est plus fréquent au tout début et vers la fin des naissances).
De deux choses l'une : un acte manquant ou un enfant mort-né, sans même avoir été ondoyé; sans le moindre acte b. ou s.
J'aurais cru que le PRDH avait des stats' sur l'incidence de tels cas.
UserPostedImage
desjardb
  •  desjardb
  • 61% (Amical)
  • Généalogiste professionnel
2021-05-06T18:05:54Z
Statistiquement, en fécondité dite naturelle (les conjoints ne pratiquent aucune forme de limitation des naissances), les intervalles sont réguliers mais fonction du destin de l'enfant précédent, en raison de l'aménorrhée induite par l'allaitement. L'enfant précédent survit: 2 ans d'intervalle environ; il décède rapidement: 12 à 14 mois. L'intervalle protogénésique, i.e. l'intervalle entre le mariage et la première naissance, est en moyenne de 12 à 14 mois. Disons 14 mois pour la naissance de Madeleine puis, comme elle a survécu, deux ans ou un peu plus pour la naissance de Marie-Louise, ça colle. Sinon, même avec une fausse-couche ou un enfant mort-né, l'intervalle de trois ans sept mois est trop long. C'est pourquoi j'ai employé "improbable"...
S_Marcotte
2021-05-06T20:03:06Z
d'accord, M. Desjardins.
réponse impecc'
_______________
«en raison de l'aménorrhée induite par l'allaitement. »
(j'ai lu, au XVIIe s. - jamais au XVIIIe par contre - qu'on mettait parfois en "nourrice",
un enfant "illégitime" chez des gens ayant perdu un enfant.)
UserPostedImage