Les registres paroissiaux témoins de l’histoire : La guerre de Sept Ans, Partie 2

La guerre de Sept Ans (1756-1763) a marqué un tournant dans l’histoire de la Nouvelle-France, qui change alors de mains. La première partie de cet article narrait, par l’entremise des registres paroissiaux de l’Église catholique, les événements qui ont mené à l’assaut de la ville de Québec par les troupes britanniques et leurs impacts sur la population de la Nouvelle-France.

Nous reprenons l’histoire en septembre 1759, à l’occasion de la bataille des Plaines d’Abraham. Après un débarquement réussi à l’Anse-au-Foulon, à l’ouest de Québec, les troupes britanniques accèdent aux hauteurs de Québec, où elles s’installent sur les Plaines d’Abraham. Le conflit atteint alors son apogée.


Cette gravure de 1797 est basée sur une esquisse exécutée par Hervey Smyth, aide-de-camp du général Wolfe durant le siège de Québec. Vue de la prise de Québec, le 13 septembre 1759.

L’affrontement se solde par une victoire britannique et le décès des deux commandants ennemis, les généraux Montcalm et Wolfe. La sépulture de Montcalm est effectivement enregistrée dans les livres de Notre-Dame-de-Québec, avec tous les honneurs dus à son rang :

« a été inhumé dans l’Eglise des Religieuses ursulines de Québec haut et puissant Seigneur Louis-Joseph Marquis de Moncalm Lieutenant Général des armées du Roy, Commandeur de l’ordre Royal et militaire de St Louis, Commandant en chef des troupes de terre en l’Amérique Septentrionale décédé le même jour de ses blessures au combat de la veille, muni des sacrements qu’il a reçus avec beaucoup de piété et de Religion »


Source: Acte 253561, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Les titres de noblesses côtoient dans ces registres les descriptions les plus anonymes. On y trouve par exemple cette curieuse sépulture d’un soldat inconnu.

« un soldat français dont je n’ai pu savoir le nom ni le régiment, tout ce qu’une personne a pu m’en dire, c’est qu’avant sa maladie il portait la perruque, et qu’ayant été blessé au combat du treize de ce mois, il avait été embarqué sur un navire Anglais où il est mort en rade. »


Source: Acte 253571, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

On tend toutefois à oublier que ce n’est pas sur les Plaines d’Abraham que se joue l’ultime manche de ce bras de fer entre les Britanniques et les Français. Alors que Québec est occupée, les commandants français demandent au roi des renforts pour assurer la reconquête de la ville au printemps. Le 28 avril 1760 se déroule la bataille de Sainte-Foy, remportée par les Français contre une armée britannique diminuée par les rigueurs de l’hiver, occasionnant des pertes importantes dans les deux camps.


Source: Acte 256530, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com


Liste des décès répertoriés à l’Hopital général de Québec après la bataille de Sainte-Foy. Source: Recherche dans le LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Cependant, les renforts espérés par les Français n’arriveront jamais et le premier navire à atteindre Québec à la fonte des glaces est anglais. Les Français sont forcés de retraiter vers Montréal, où est signée la capitulation le 8 septembre 1760. Le traité de Paris de 1763, qui met un terme à la guerre de Sept Ans, officialise l’abandon de la Nouvelle-France à la Grande-Bretagne.

Les traces de la guerre de Sept Ans dans les registres paroissiaux ne sont toutefois pas toutes aussi morbides. La cohabitation entre les militaires de l’armée britannique et la population locale occasionne aussi de nouveaux baptêmes et mariages. Le baptême suivant, daté du 21 novembre 1760, est celui de Guillaume, « anglais dont le père et la mère sont inconnus », une formule standard pour les enfants illégitimes.


Source: Acte 248004, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Dans un autre acte, daté du 12 juin 1761, est baptisée une autre fillette « née de parents inconnus ».


Source: Acte 248097, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

On apprend cependant au mariage de ses parents en 1765 que cette petite Élisabeth est née d’un père suisse servant dans les troupes britanniques et d’une mère canadienne.


Source: Acte 250388, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Des registres paroissiaux surgissent donc les premiers indices des transformations et bouleversements qui marqueront la population canadienne à l’aube d’une nouvelle ère. La guerre a certes causé la mort de nombreux jeunes gens, mais elle apporte aussi sur les rives du Saint-Laurent de nouveaux habitants. Pouvez-vous aussi discerner, dans votre propre histoire familiale, les conséquences de la Conquête?

Marielle Côté-Gendreau

Mise à jour du LAFRANCE : 20 044 nouveaux actes de l’Ontario et de l’Acadie

L’indexation des registres paroissiaux de l’Ontario et de l’Acadie se poursuit sur Généalogie Québec!
Ce sont quelque 20 044 actes de baptême, mariage et sépulture qui ont été ajoutés au LAFRANCE au début du mois.


Acte de mariage tel que présenté dans le LAFRANCE de Généalogie Québec

Voici la liste des paroisses concernées par cette mise à jour et le nombre d’actes ajoutés pour chacune :

Nom de la paroisse Type d’acte Plage de dates Nombre d’actes
Baie-Ste-Marie b 1780 1799 178
Baie-Ste-Marie m 1781 1799 20
Baie-Ste-Marie s 1799 1799 2
Beaubassin b 1717 1748 747
Beaubassin m 1712 1748 208
Beaubassin s 1719 1749 28
Belle-Rivière m 1858 1861 60
Belle-Rivière s 1860 1861 32
Ecouipahaq b 1767 1768 155
Ecouipahaq m 1767 1768 28
Ecouipahaq s 1767 1768 13
Ile-Royale b 1714 1757 277
Ile-Royale m 1717 1756 69
Ile-Royale s 1726 1756 167
Louisbourg b 1722 1759 2236
Louisbourg m 1722 1759 572
Louisbourg s 1722 1758 1222
Port-Royal b 1702 1755 2509
Port-Royal m 1702 1755 540
Port-Royal s 1702 1754 421
St-Basile b 1792 1862 6167
St-Basile m 1792 1861 876
St-Basile s 1792 1862 1640
St-Charles-les-Mines b 1707 1748 1407
St-Charles-les-Mines m 1709 1748 304
St-Charles-les-Mines s 1709 1748 166

Tous ces actes peuvent être consultés dès maintenant dans le LAFRANCE, qui contient aussi TOUS les mariages catholiques du Québec de 1621 à 1918, TOUS les baptêmes et TOUTES les sépultures catholiques du Québec de 1621 à 1861 ainsi que TOUS les mariages protestants du Québec de 1760 à 1849.
Vous trouverez davantage d’information à propos du LAFRANCE sur le blog de l’Institut Drouin.

 

 

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

Les registres paroissiaux témoins de l’histoire : La guerre de Sept Ans, Partie 1

Les conflits opposant les colonies françaises d’Amérique du Nord aux Britanniques, puis aux Américains, ont forgé leur destin. Les traces de ces conflits sont toujours perceptibles dans les registres paroissiaux, une véritable constante à travers des siècles de changements. Cet article est le premier d’une série ayant pour objectif d’illustrer la puissance historiographique des registres paroissiaux à l’aide de l’outil LAFRANCE de GenealogieQuebec.com et de PRDH-IGD.com.

La guerre de Sept Ans (1756-1763), qui se solde au Québec par la Conquête, bouleverse la jeune colonie alors que la Nouvelle-France devient britannique. Cependant, en dépit des troubles, les prêtres continuent de consigner dans les registres paroissiaux les moments marquants des vies de leurs paroissiens. Ces actes, qui font la richesse de la généalogie canadienne-française, recèlent aussi un trésor historique en révélant l’impact de la guerre sur la population de la vallée du Saint-Laurent.


Source: Wikicommons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:French_and_indian_war_map.svg

Dès 1755 sont envoyés en Amérique des régiments militaires en provenance de France pour soutenir le Canada devant la menace britannique alors que les hostilités s’intensifient. La présence de ces soldats en sol américain ne passe pas inaperçue : tout au long de la guerre de Sept Ans, nombre de décès, mais aussi de mariages, sont enregistrés dans les registres paroissiaux. En effet, certains font le choix de s’établir au Québec de façon permanente et constituent le dernier apport migratoire à la population canadienne sous le régime français. L’acte suivant célèbre le mariage, le 11 février 1759 à Charlesbourg, de « jean Schoumarcker dit prêtaboire soldat de la compagnie de la Brenne au régiment de Berry […] et de marie joseph richard ».


Source: Acte 261291, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Ces soldats sont généralement bien identifiés dans les actes, par leur nom et par leur régiment. À quelques exceptions près : au mois de février 1756, quelques mois après son arrivée, un « jeune soldat du Regiment de Languedoc » se noie dans les eaux du Richelieu. Le prêtre omet son nom mais note que son capitaine, le Sieur Guyon, a pu attester de sa catholicité!


Source: Acte 324752, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Les nations amérindiennes jouent aussi un rôle prépondérant dans cette guerre, d’où son nom anglais de French and Indian War. Cet acte en fait foi : on y apprend le décès à l’été 1758 de Jean-Baptiste, « sauvage micquemaque », au Fort Saint-Jean, à Saint-Jean-sur-Richelieu, au retour d’un « combat donné contre les anglais » au Fort Carillon, au sud du lac Champlain dans l’actuel État de New York.


Source: Acte 325976, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

La menace britannique en Nouvelle-France se fait inquiétante à l’été 1759, alors que l’ennemi remonte le fleuve Saint-Laurent avec l’objectif de prendre Québec. Le 31 juillet, après deux semaines de bombardements, se déroule le premier affrontement pour Québec, la bataille de Montmorency (ou de Beauport), qui se conclue à l’avantage des Français.

Le mois d’août est marqué par une campagne de terreur de la part des Britanniques, qui saccagent les villages de la côte dans l’espoir de forcer l’armée française à quitter la protection des murs de Québec. Baie-Saint-Paul fait les frais de ces attaques : le curé note le décès de Charles Desmeules, « tué et la chevelure levée […] a la pointe d’aulne par les anglais ou ils firent descente et brulerent tout le bas de la baie st paul », mais aussi ceux de « plusieurs enfants morts dans le temps que nous étions dans les bois, réfugiés », alors que « les Anglais étaient à l’Isle aux coudres et a quebec ».


Source: Acte 201896, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Saint-Joachim perd son curé, « massacré par les anglais le 23 de ce mois etant a la tete de sa paroisse pour la deffendre des incursions et hostilites que faisait l’ennemi ».


Source: Acte 235388, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

De part et d’autre du fleuve Saint-Laurent, les registres paroissiaux traduisent l’urgence de la situation : enterrés en hâte et « sans cérémonie à cause des anglais », plusieurs corps sont exhumés et inhumés de nouveau après la fin des conflits.


Source: Acte 205287, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Le conflit atteint son apogée en septembre 1759, à l’occasion de la bataille des Plaines d’Abraham. L’armée britannique, l’armée française, les guerriers amérindiens et la milice canadienne, formée d’habitants, s’affronteront près de Québec pour la possession de la ville. Cette bataille et les événements subséquents seront abordés dans la seconde partie de cet article.

 

Marielle Côté-Gendreau

Mise à jour du Fichier Connolly : 144 127 nouveaux actes de baptême, mariage et sépulture maintenant disponibles sur Généalogie Québec!

Une mise à jour importante a été effectuée sur le Fichier Connolly, un des 15 outils offerts aux abonnés de GenealogieQuebec.com.

63 356 baptêmes, 51 900 mariages et 32 418 sépultures ont été ajoutés à l’occasion de cette mise à jour.

Qu’est-ce que le Fichier Connolly?

Le Fichier Connolly, produit par la Société de généalogie des Cantons-de-l’Est, est un index de baptêmes, mariages et sépultures catholiques et protestants provenant principalement du Québec mais aussi de communautés francophones aux États-Unis et dans les autres provinces canadiennes et couvrant une période s’étalant de 1621 à 2019.
Au total, on dénombre plus de 6 700 000 fiches de baptême, mariage et sépulture dans l’outil.

Vous pouvez consulter le Fichier Connolly avec un abonnement à Généalogie Québec à cette adresse.
Vous trouverez des conseils d’utilisation ainsi qu’un aperçu plus détaillé de l’outil dans cet article sur le blog de l’Institut Drouin.

Détails de la mise à jour

Voici la liste des paroisses québécoises concernées par cette mise à jour, avec le nombre d’actes ajoutés pour chaque paroisse ainsi que la période couverte par ceux-ci.

St-Augustin de Woburn
Bap. 1898-1940: 1147 fiches
Mar. 1899-1940: 189 fiches
Sep. 1898-1940: 319 fiches

St-Sauveur de Québec 
Bap. 1867-1941: 44258 fiches
Mar. 1867-1941: 8336 fiches
Sep. 1867-1913: 24671 fiches

St-Philémon de Stoke
Bap. 1875-1940: 2740 fiches
Mar. 1875-1940: 488 fiches
Sep. 1875-1940: 1166 fiches

St-Romain co Frontenac
Bap. 1865-1940: 3025 fiches
Mar. 1865-1940: 496 fiches
Sep. 1865-1940: 1150 fiches

Ste-Julie (Verchères) 
Bap. 1851-1998: 9224 fiches
Mar. 1851-1986: 1471 fiches
Sep. 1851-1994: 3423 fiches

Mariages et filiations de l’État civil
Mar. 2019: 4240 fiches de l’État civil québécois
Fil. 2019: 74 fiches de l’État civil québécois

St-Herménégilde co Stanstead
Bap. 1856-2003: 4203 fiches
Mar. 1861-2003: 915 fiches
Sep. 1865-2003: 1569 fiches

En plus de ces actes du Québec, quelque ‭34 862 actes de baptême, mariage et sépulture provenant de 18 paroisses américaines ont aussi été ajoutés dans cette mise à jour.

Profitez de ces nouveaux documents en vous abonnant à Généalogie Québec dès aujourd’hui!

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

Plus de 500 000 nouvelles fiches et images – Rétrospective de l’année 2019

2019 tire à sa fin, et c’est le moment de passer en revue ce qui fut une année occupée pour l’Institut généalogique Drouin. Des centaines de milliers de nouveaux documents, de nombreux articles de blogs, sans parler d’une refonte complète de GenealogieQuebec.com et PRDH-IGD.com! Voici une retrospective détaillée de l’année.

Veuillez noter que vous pouvez consulter les détails des mises à jour de 2019 dans cette section du blog de l’Institut Drouin.

Le LAFRANCE

L’année 2019 a commencé en force, alors que nous avons complété l’ajout au LAFRANCE de TOUS les baptêmes et TOUTES les sépultures catholiques du Québec de 1850 à 1861! Ce projet, débuté en 2015, a représenté l’ajout de quelques 652 502 actes de baptême et sépulture provenant de 422 paroisses différentes.

Le LAFRANCE contenait alors, après ces ajouts :

  • Tous les mariages catholiques célébrés au Québec entre 1621 et 1917
  • Tous les mariages protestants célébrés au Québec entre 1760 et 1849
  • Tous les baptêmes catholiques célébrés au Québec entre 1621 et 1861
  • Toutes les sépultures catholiques célébrées au Québec entre 1621 et 1861
  • 68 401 baptêmes et sépultures catholiques célébrés au Québec entre 1862 et 2019

Pour un total de 3 755 659 actes paroissiaux provenant du Québec.

Par la suite, nous avons ajouté tous les mariages catholiques du Québec de l’année 1918, un total de 11 167 actes.


Acte de mariage tel que présenté dans l’outil LAFRANCE de Généalogie Québec

Mais ce n’est pas tout!
Nous avons aussi ajouté au LAFRANCE, en 2019, quelque 33 138 actes paroissiaux provenant de paroisses catholiques de l’Ontario et de l’Acadie française ainsi que de paroisses protestantes du Québec. Et ce n’est que le début!

Plus d’information sur le LAFRANCE

Consulter le LAFRANCE (abonnement requis)

Le PRDH-IGD

Le recensement de la ville de Montréal de l’année 1741 a été ajouté aux fiches et aux reconstructions familiales du PRDH-IGD en 2019.

Plus d’information sur le PRDH-IGD

S’abonner au PRDH-IGD

La section Nécrologe

Du côté de la section Nécrologe, ce sont quelque 30 000 cartes mortuaires et 15 000 avis de décès provenant de journaux qui ont été ajoutés en 2019.

De plus, nous procédons actuellement à la numérisation de centaines de milliers de nouveaux avis de décès qui apparaîtront sur Généalogie Québec en 2020. Ceux-ci rejoindront les 3,7 millions avis de décès, pierres tombales et cartes mortuaires déjà disponibles dans la section Nécrologe.

Plus d’information sur la section Nécrologe

Consulter la section Nécrologe (abonnement requis)

Le Petit NBMDS

Près de 180 000 fiches de baptême, mariage et sépulture ont été ajoutées au Petit NBMDS en 2019. Ces dernières proviennent de la Mauricie, de la Nouvelle-Angleterre et de l’Ontario. L’outil contient aujourd’hui plus de 1,3 millions de fiches.

Plus d’information sur le Petit NBMDS

Consulter le Petit NBMDS (abonnement requis)

Registres du Fonds Drouin

Renumérisation d’images et ajouts divers ont été au menu en 2019 pour les Registres du Fonds Drouin :

  • 14 460 images de registres paroissiaux provenant de l’État de New York, sous le dossier Registres divers
  • 1000 images provenant du Consulat général de France à Montréal et Québec, sous le dossier Registres divers
  • Registres de l’État de New York provenant du recensement américain de 1890, sous le dossier Registres divers
  • Les années 1945 à 1993 de la paroisse St-André, sous le dossier Registres paroissiaux du nord-ouest du Nouveau-Brunswick
  • 30 424 images des Registres du Fonds Drouin renumérisées

Les Registres du Fonds Drouin contiennent quelque 5 186 434 images de registres divers provenant du Québec, de l’Ontario, de l’Acadie française, du Nouveau-Brunswick ainsi que du nord-est des États-Unis.

Plus d’information sur les Registres du Fonds Drouin

Consulter les Registres du Fonds Drouin (abonnement requis)

Fiches BMS

L’outil Fiches BMS contient près de 2,3 millions de fiches de baptême, mariage et sépulture. En 2019, nous y avons ajouté autour de 105 000 fiches provenant du Québec et de l’Ontario.

Plus d’information sur les Fiches BMS

Consulter les Fiches BMS (abonnement requis)

Fichier Connolly

46 444 fiches de baptême, mariage et sépulture ont été ajoutées au Fichier Connolly dans sa mise à jour annuelle de 2019, ce qui porte le nombre d’actes répertoriés par l’outil à plus de 6,5 millions.

Plus d’information sur le Fichier Connolly

Consulter le Fichier Connolly (abonnement requis)

Collections diverses de l’Institut Drouin

Quelque 45 000 images ont été ajoutées aux Collections diverses de l’Institut Drouin en 2019 :

  • 17 434 nouvelles images provenant de journaux anciens sous le dossier 23 – Journaux anciens
  • 3 909 images de documents juridiques historiques sous le dossier 27 – Trois-Rivières (Juridiction)
  • 2 673 images de contrats notariés provenant de la région de Cornwall en Ontario sous le dossier 26 – Contrats notariés de l’Ontario
  • 2 000 images des archives du notaire Joseph Dionne sous le dossier 18 – Autres documents
  • 18 190 images à caractère historique et généalogique sous le dossier 14 – Fonds d’archives
Les Collections diverses de l’Institut Drouin contiennent un assortiment d’images, de documents, de livres, de photos et de répertoires d’intérêt historique et généalogique.

Plus d’information sur les Collections diverses de l’Institut Drouin

Consulter les Collections diverses de l’Institut Drouin (abonnement requis)

Consultez toutes ces collections – et plusieurs autres – en vous abonnant à Généalogie Québec dès aujourd’hui!

 

Blog de l’Institut Drouin

Une nouvelle collaboratrice s’est jointe à l’équipe Drouin cette année! Marielle Côté-Gendreau, étudiante et passionnée d’histoire et de généalogie, compose des articles de blog vulgarisant des concepts linguistiques, généalogiques ou historiques et participe aux activités de rédaction de l’équipe.
Vous pouvez consulter ses excellent articles sur le blog de l’Institut Drouin :

Une nouvelle version du guide d’utilisation de Généalogie Québec a aussi été publiée cette année :

Et voici les autres articles publiés sur le blog de l’Institut Drouin en 2019 :

Pour conclure, l’équipe Drouin aimerait profiter de cette infolettre rétrospective pour vous souhaiter santé, bonheur et trouvailles généalogiques pour l’année 2020!

L’équipe Drouin

Mise à jour du LAFRANCE: 28 442 nouveaux actes de l’Ontario, du Québec et de l’Acadie

28 442 actes de baptême, mariage et sépulture ont été ajoutés au LAFRANCE, un des 15 outils offerts aux abonnés de GenealogieQuebec.com.

Tel que mentionné lorsque nous avons complété l’ajout au LAFRANCE de tous les registres paroissiaux catholiques du Québec jusqu’en 1861, nos efforts d’indexation se concentrent maintenant sur les registres paroissiaux de l’Ontario et de l’Acadie disponibles dans les Registres du Fonds Drouin, ainsi que sur les baptêmes et sépultures protestants du Québec de 1760 à 1861.


Acte de mariage tel que présenté dans le LAFRANCE de GenealogieQuebec.com

Voici la liste des paroisses concernées par cette mise à jour et le nombre d’actes ajoutés pour chacune.

Nom de la paroisse Type d’acte Plage de dates Nombre d’actes
Alexandria m 1836 1861 388
Baie-Ste-Marie b 1780 1801 270
Baie-Ste-Marie s 1799 1815 13
Beaubassin b 1717 1748 747
Beaubassin s 1719 1749 28
Ecouipahaq b 1767 1768 155
Ecouipahaq s 1767 1768 13
Embrun m 1858 1861 16
Lafontaine b 1856 1861 33
Lafontaine s 1857 1857 10
Lafontaine m 1857 1857 5
LaPasse m 1851 1861 55
Louisbourg b 1722 1759 2236
Louisbourg s 1722 1758 1222
Louisbourg m 1722 1759 572
Matane b 1832 1841 134
Matane s 1832 1929 59
Montréal (Anglican, Christ Church Cathedral) b 1766 1807 1474
Montréal (Anglican, Christ Church Cathedral) s 1801 1807 5
Orléans b 1860 1861 108
Orléans m 1860 1861 23
Orléans s 1860 1861 4
Ottawa (Notre-Dame) m 1829 1855 1729
Ottawa (St-Joseph) b 1858 1861 258
Ottawa (St-Joseph) s 1858 1861 77
Ottawa (St-Joseph) m 1858 1861 37
Paincourt b 1855 1861 411
Paincourt s 1855 1861 128
Paincourt m 1852 1861 70
Port-Royal b 1702 1755 2509
Port-Royal s 1702 1754 421
Québec (Metropolitan Church) b 1768 1794 1005
Québec (Metropolitan Church) s 1768 1794 484
Québec (Saint Andrew’s Presbyterian) b 1770 1800 425
Québec (Saint Andrew’s Presbyterian) s 1770 1794 20
South March b 1861 1861 9
St-Charles-les-Mines b 1707 1748 1407
St-Charles-les-Mines s 1709 1748 166
Tecumseh b 1859 1861 110
Tecumseh s 1861 1861 18
Tecumseh m 1859 1861 17
Williamstown b 1854 1861 590
Williamstown s 1854 1861 161
Williamstown m 1854 1861 87

b=baptême m=mariage s=sépulture

Tous ces actes peuvent être consultés dès maintenant dans le LAFRANCE, qui contient aussi TOUS les mariages catholiques du Québec de 1621 à 1918, TOUS les baptêmes et TOUTES les sépultures catholiques du Québec de 1621 à 1861 ainsi que TOUS les mariages protestants du Québec de 1760 à 1849.
Vous trouverez davantage d’information à propos du LAFRANCE sur le blog de l’Institut Drouin.

 

 

Pour conclure, l’équipe Drouin aimerait vous souhaiter un excellent temps des fêtes. Pour vous, amateurs de généalogie et souvent historiens désignés de votre famille, le temps des fêtes est l’occasion idéale de partager les résultats de vos recherches avec vos proches et d’ainsi assurer la transmission de votre histoire familiale de génération en génération.

 

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

15 409 nouveaux avis de décès journaux et 30 424 images de la collection Drouin renumérisées sur Généalogie Québec!

15 409 avis de décès provenant de journaux québécois ont été ajoutés à la section Nécrologe de Généalogie Québec cette semaine.

En plus de ces nouvelles notices nécrologiques, quelque 30 424 images des Registres du Fonds Drouin ont été renumérisées afin d’en améliorer la lisibilité.

Avis de décès journaux

15 409 avis de décès provenant principalement des régions de Montréal et Québec sont maintenant disponibles dans la section Nécrologe de Généalogie Québec, sous la catégorie Avis de décès journaux. Ces avis de décès datent pour la plupart des 2 dernières années.

La section Avis de décès journaux contient autour de 678 000 nécrologies provenant de divers journaux du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick. On y retrouve des notices publiées aux 19e, 20e et 21e siècles.

Vous pouvez consulter ces avis de décès journaux avec un abonnement à Généalogie Québec à cette adresse, et vous trouverez davantage d’information à propos de la section Nécrologe sur le blog de l’Institut Drouin.

Renumérisation du Fonds Drouin

En plus d’effectuer de fréquents ajouts de contenu au site, l’Institut Drouin travaille activement à améliorer la qualité des collections déjà disponibles sur Généalogie Québec.

C’est dans cette optique que sont actuellement renumérisées plusieurs paroisses des Registres du Fonds Drouin dont la numérisation initiale laissait à désirer. Ce sont quelque 30 424 images qui ont été renumérisées ces dernières semaines.


Ancienne image


Image renumérisée du Fonds Drouin

Voici la liste des paroisses qui ont été partiellement renumérisées dans cette mise à jour :

Montréal-Sud (St-Georges) Montréal (St-Georges) Montréal (Ste-Clotilde)
Montréal (St-Dominic) Montréal (St-Étienne) St-Michel (St-Bernardin-de-Sienne)
Longueuil (co-cathédrale St-Antoine-de-Pade) LeMoyne (St-Josaphat) Montréal (St-Jean-Baptiste-de-la-Salle)
Montréal (Très-St-Rédempteur) La Prairie (Notre-Dame-de-LaPrairie-de-la-Madeleine) Montréal (St-Henri)
Caughnawaga (St-François-Xavier-du-Sault-St-Louis) Montréal (St-Charles) Montréal (Saint Anthony of Padua)
Montréal (Notre-Dame-des-Victoires) Montréal (St-Thomas-Aquinas) Outremont (Ste-Madeleine)
Montréal (La Nativité-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie) Montréal (St-Irénée) Montréal (St-Joseph-de-Bordeaux)
Rivière-Beaudette St-Grégoire (Nicolet) St-Ignace-du-Lac
St-Joseph-de-Mékinac Hull (cathédrale Très-St-Rédempteur) Aylmer (St-Paul)
Buckingham Deschênes Fassett
Gatineau Hull (Notre-Dame-de-Lourdes) Hull (Servantes de Jésus-Marie)
Hull (Ste-Bernadette-Soubirous) Lac-Ste-Marie Papineauville
Pointe-Gatineau Amos (Ste-Thérèse) Campbell’s Bay
Fugèreville Guérin Guigues (St-Bruno)
Lac-Cayamant Nédelec Otter Lake (St-Charles-Borromée)
Taschereau Lac-St-Paul Montcerf
Notre-Dame-de-Laus Ste-Famille-d’Aumond Grande-Rivière
Grande-Vallée Chandler (St-Coeur-de-Marie)

Les Registres du Fonds Drouin, aussi appelés collection Drouin, sont une collection de registres paroissiaux (baptêmes, mariages et sépultures) contenant plus de 5 millions d’images.


Image du registre paroissial de Sherbrooke provenant de la collection Drouin disponible sur GenealogieQuebec.com.

On y retrouve tous les registres paroissiaux du Québec de 1621 aux années 1940, ainsi que des registres paroissiaux de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick, des États-Unis et de l’Acadie.

Vous pouvez consulter les Registres du Fonds Drouin avec un abonnement à Généalogie Québec à cette adresse.

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

Un nouveau fonds d’archives est maintenant disponible sur Généalogie Québec! 8190 photos historiques

Un nouveau fonds d’archives est maintenant disponible dans les Collections diverses de l’Institut Drouin, un des 15 outils offerts aux abonnés de GenealogieQuebec.com.

Fonds Roland-Maynard – Archives et photos historiques

Le Fonds Roland-Maynard est un fonds d’archives contenant quelques 8190 photos d’individus, de lieux et autres documents d’intérêt historique et généalogique.

Vous pouvez le consulter dans les Collections diverses de l’institut Drouin à cette adresse (abonnement requis), sous le dossier « 14 – Fonds d’archives/« .

Vous trouverez aussi, dans les Collections Diverses Drouin, différents types de documents tels que des journaux anciens, des archives juridiques et municipales, et plus encore! C’est une section du site à ne pas manquer pour les passionnés d’histoire.


Blog de l’Institut Drouin

Au cas où vous l’auriez manqué à sa parution, voici le second article de notre collaboratrice Marielle Côté-Gendreau, qui traite de l’impact du calendrier sur les prénoms de vos ancêtres : De Pascal à Noël : L’influence du calendrier sur les prénoms de vos ancêtres

Le blog de l’Institut Drouin est rempli d’articles en tout genre qui devraient intéresser les passionnés de généalogie et d’histoire. En voici une sélection :

C’est aussi sur le blog de l’Institut Drouin que vous trouverez tous les guides et tutoriels disponibles pour PRDH-IGD.com et GenealogieQuebec.com, des lectures incontournables si vous souhaitez profiter de vos abonnements au maximum!

 

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

De Pascal à Noël : L’influence du calendrier sur les prénoms de vos ancêtres

Au Canada français, le calendrier religieux rythme la vie quotidienne jusqu’au 20e siècle. Cette influence est aussi perceptible dans le choix des prénoms donnés aux enfants.

L’ensemble des baptêmes enregistrés au Québec entre 1621 et 1849, disponibles sur PRDH-IGD, permettent de rendre compte de ce phénomène. Les Noël, Noëlla et autres Marie-Noëlle du 25 décembre en sont l’exemple le plus connu. Nous nous sommes livrés à un exercice original, celui de partir sur les traces des fêtes religieuses et autres événements saisonniers du Canada français par l’entremise du répertoire des baptêmes.

L’année commence avec un prénom fort approprié : sans grande surprise, la moitié des Janvier nés entre 1621 et 1849 sont baptisés en janvier. La fête des Rois, ou Épiphanie, laisse aussi sa marque sur le calendrier des naissances, alors que 22% des Épiphane et Épiphanie sont baptisés dans les deux jours précédant ou suivant le 6 janvier.


Une recherche pour Épiphane / Épiphanie sur PRDH-IGD.com, avec les baptêmes de début janvier en évidence.

Le carême, qui s’étend du Mercredi des Cendres au jour de Pâques, et le temps pascal, qui dure ensuite jusqu’à la Pentecôte, revêtent une grande importance dans le calendrier catholique. Conséquemment, 43% des Pascal sont nés en mars ou en avril. La coutume veut qu’on ne se marie pas durant le carême; une exception est habituellement justifiée par une dispense du temps prohibé, accordée par l’évêque.

L’analyse des baptêmes canadiens-français permet de mettre en évidence certains changements dans le calendrier catholique. Par exemple, la Saint-Benoît est, depuis le concile de Vatican II (1962-1965), fêtée le 11 juillet. Or, c’est bien le 21 mars que Benoît de Nursie est célébré au Canada français, alors que 21% des Benoît sont baptisés dans les deux jours précédant ou suivant cette date.

L’effet est même perceptible pour des prénoms très communs, comme Jean-Baptiste, qui rappelle celui qui est le patron des Canadiens français depuis 1908. Cependant, les célébrations de la Saint-Jean-Baptiste, qui coïncident avec le solstice d’été, sont beaucoup plus anciennes. Les Relations des Jésuites rapportent un feu de la Saint-Jean dès le soir du 23 juin 1636. Cette fête a une portée nationale depuis au moins le 19e siècle. C’est le 24 juin 1834 que le chant patriotique Ô Canada! Mon pays, mes amours est présenté pour la première fois. Il ne doit pas être confondu avec le Ô Canada, composé à l’occasion de la Saint-Jean-Baptiste de 1880. L’actuel hymne national célébrait alors le peuple canadien-français, qui grandit « sous l’œil de Dieu, près du fleuve géant ». Malgré que Jean-Baptiste soit un prénom très commun à l’année longue, on observe un pic dans les jours entourant le 24 juin.

Une découverte plus surprenante est la concentration des Augustin au mois d’août. Cette pratique, qui n’est pas d’origine religieuse, tient plutôt au lien étymologique entre août et Augustin, les deux dérivant du latin augustus. 12% des Augustin de l’année naissent pendant ce mois. Cette proportion monte à plus de 22% dans l’élite canadienne-française, qui regroupe par exemple les seigneurs, les avocats, les notaires ou les marchands. Le statut social est tiré du métier du père, généralement indiqué dans les actes de baptême. Cette information, lorsque fournie, est souvent disponible dans les fiches d’actes consultables sur PRDH-IGD (Qu’est-ce que PRDH-IGD?).


Fiche de baptême PRDH-IGD d’un Augustin né en août d’un père juge de profession 

La Toussaint, célébrée le 1er novembre, commémore, comme son nom le laisse deviner, l’ensemble des saints. Les cinq jours l’entourant rassemblent près du tiers des 4279 Toussaint répertoriés entre 1621 et 1849. L’influence du calendrier religieux sur les prénoms n’est pas spécifique au Canada français : on l’observe aussi chez les pionniers français. Par exemple, Toussaint Giroux, dont descendent la plupart des Giroux d’Amérique, est baptisé le 2 novembre 1633 à Réveillon, dans le Perche.


Fiche d’individu PRDH-IGD de Toussaint Giroux.

La Toussaint pave la voie pour plusieurs célébrations pendant les mois de novembre et décembre, d’autant plus importantes qu’elles marquent la fin des activités agricoles.

Martin est un autre prénom d’une relative popularité qui attire à sa fête une proportion importante des naissances : 21%. La Saint-Martin, célébrée le 11 novembre, est en effet un jour important tant dans le calendrier religieux qu’agricole. Le prêtre et historien Lionel Groulx aborde dans Chez nos ancêtres (1920) la bien nommée criée de la Saint-Martin : alors que les récoltes sont finies, le seigneur accepte de ses censitaires les redevances dues. La réception, tenue au manoir seigneuriale, est décrite par Philippe Aubert de Gaspé dans Les anciens Canadiens, connu comme l’un des premiers romans québécois.

À l’instar de Jean-Baptiste, le commun Catherine est influencé par la fête de sa patronne : plus de 5% des naissances se groupent autour du 25 novembre, une fête religieuse et culturelle importante depuis la Nouvelle-France. La fameuse tire de la Sainte-Catherine, qu’on attribue à sainte Marguerite Bourgeoys, dont on connaît le rôle proéminent dans la fondation de Montréal, est une tradition culinaire canadienne-française qui perdure jusqu’aujourd’hui.

Noël et ses dérivés sont l’archétype du prénom calendaire : près de 40% des 3395 baptêmes sont concentrés dans les 5 jours entourant le 25 décembre. L’année s’achève avec la Saint-Sylvestre, jour du réveillon du Nouvel An, autour de laquelle naissent 43% de tous les Sylvestre québécois de l’époque.

Proportion de baptêmes à proximité de la date associée à quelques prénoms dans les actes de baptêmes disponibles sur PRDH-IGD.com

 

Prénom Jour associé Pourcentage de baptêmes dans un intervalle de cinq jours (%) * Nombre de baptêmes
Janvier Janvier 49,3 452
Épiphan(i)e 6 janvier 22,0 162
Agathe 5 février 5,4 3 541
Scholastique 10 février 6,0 2 741
Valentin 14 février 29,3 165
Patrice 17 mars 22,8 631
Patrick 6,5 1 981
Benoît 21 mars 21,1 690
Pascal Mars et avril 43,2 2 558
(Jean) Baptiste 24 juin 2,9 53 506
Augustin Août 12,0 11 371
Michel(le) 29 septembre 10,0 17 310
Rémi 1er octobre 7,2 1 445
Thérèse 15 octobre 3,1 9 222
Ursule 21 octobre 3,9 4 499
Toussaint 1er novembre 29,9 4 279
Martin 11 novembre 21,3 1 255
Cécile 22 novembre 6,5 3 444
Catherine 25 novembre 5,4 20 718
André 30 novembre 4,0 7 645
(François) Xavier 3 décembre 4,1 17 019
Noël et dérivés 25 décembre 38,9 3 395
Étienne 26 décembre 6,2 9 088
Sylvestre 31 décembre 42,6 295

* Dans le cas des prénoms référant à un mois, le nombre présent dans cette colonne indique le pourcentage de baptêmes célébrés dans ce mois.

Cet exercice, réalisé à partir des données exceptionnellement bien conservées des Registres du Fonds Drouin indexées sur Généalogie Québec et PRDH-IGD, met en lumière l’influence du calendrier, notamment le calendrier religieux, sur les prénoms donnés. En portant une attention renouvelée au lien entre le prénom et la date de naissance ou de baptême, vous serez probablement en mesure de donner vous aussi un sens aux prénoms de certains de vos ancêtres.

Marielle Côté-Gendreau

102 000 nouvelles fiches de baptême, mariage et sépulture de l’Ontario et du Québec sur Généalogie Québec!

De nouvelles fiches de baptême, mariage et sépulture sont maintenant disponibles sous le dossier Fonds Fabien des Fiches BMS, une des 15 collections offertes aux abonnées de GenealogieQuebec.com.

Un total de 102 000 notices provenant de l’Ontario et de l’Outaouais ont été ajoutées via cette mise à jour.
Les fiches se rapportent à des actes de baptême, mariage et sépulture et incluent généralement le nom du ou des sujets, leurs parents, la date, ainsi que le lieu d’enregistrement de l’événement.

Les fiches sont classées en arborescence par nom de famille du sujet de la fiche (le baptisé, le défunt, ou le marié).


Dans plusieurs cas, il est possible de retrouver l’acte original associé à une fiche du Fonds Fabien dans les Registres du Fonds Drouin, aussi disponibles sur Généalogie Québec.

Pour illustrer le processus, nous utiliserons la fiche de mariage de Patrick Nagh et Albertine Ménard :


Dans les fiches du Fonds Fabien, le nom Joseph est souvent remplacé par la lettre « J. », comme c’est le cas ici pour le père d’Albertine.

Les Registres du Fonds Drouin contiennent tous les registres paroissiaux du Québec de 1621 aux années 1940 ainsi qu’une partie des registres paroissiaux de l’Ontario, particulièrement ceux provenant de paroisses situées à proximité de la frontière entre l’Ontario et le Québec.

La fiche de mariage de Patrick Nagh et Albertine Ménard nous indique que le mariage a été enregistré dans la paroisse St-François d’Assise à Ottawa. Il se trouve qu’il s’agit d’une des paroisses de l’Ontario disponibles dans les Registres du Fonds Drouin.

Pour aller consulter ce registre, nous commençons par naviguer vers l’outil Registres du Fonds Drouin (abonnement requis).

Une fois dans le Fonds Drouin, vous constaterez que les différents registres sont classés en arborescence. Étant donné que l’acte qui nous intéresse a été enregistré en Ontario, c’est ce dossier que nous ouvrirons. Il faut maintenant y trouver la paroisse recherchée.

Certaines paroisses sont enregistrées sous le nom de la ville ou de la région qu’elles desservent, alors que d’autres le sont selon le nom même de la paroisse. Dans le cas d’Ottawa, les différentes paroisses de la ville se trouvent sous le nom de celle-ci.


Sous le dossier Ottawa, nous trouvons le registre de la paroisse St-François-d’Assise.

Une fois ce dossier ouvert, il s’agit de naviguer jusqu’à l’année recherchée afin d’atteindre la liste des images contenues dans le registre pour cette année. Il est important de savoir que dans la plupart des cas, les images sont classées en ordre chronologique.
La première image de ce dossier contiendra donc les premiers actes enregistrés lors de cette année, soit les actes du début du mois de janvier, alors que les actes de fin décembre se trouveront parmi les dernières images.

Comme le mariage de Patrick Nagh et Albertine Ménard a été célébré le 3 avril, nous pouvons déduire que l’image contenant leur acte de mariage se trouve parmi les premières de la série. Il est possible que vous ayez à faire défiler quelques images avant de retrouver l’acte recherché.

Ainsi, nous avons été en mesure de retrouver l’acte original associé à une fiche du Fonds Fabien en utilisant les diverses ressources offertes sur GenealogieQuebec.com.

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin