Les registres de naissance, mariage et décès au Québec

La tenue de registres de naissances, mariages et décès au Québec remonte au tout début de la colonie française en Amérique du Nord.

En effet, c’est en 1621 que voit le jour le premier registre paroissial catholique, consignant les baptêmes, mariages et sépultures de la population de la jeune colonie.

Mariage de Guillaume Couillard et Guillemette Hebert en 1621, extrait du registre de Notre-Dame-de-Québec. On remarque la présence de Samuel De Champlain comme témoin.
Source: Acte 66317, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Dans les année 1760, suite à la conquête de la Nouvelle-France par l’Empire britannique, les registres paroissiaux de l’église protestante s’ajoutent aux registre catholiques dans la documentation des naissance, mariages et décès du Canada.

Mariage de John Cativin et Isabella Donaldson en 1766, extrait du registre anglican de Montréal.
Source: Acte 4777972, LAFRANCE, GenealogieQuebec.com

Ce n’est qu’en 1926 que l’État s’en mêle, alors qu’est établit le Registre de référence à l’état civil, qui vient épauler la pratique de l’enregistrement des événements vitaux dans les églises. Ce registre comprend une majorité des mariages et décès enregistrés dans la province entre 1926 et 1997. Il peut être consulté avec un abonnement sur Généalogie Québec à cette adresse.

Mariage de Richard Burton et Elizabeth Taylor à Montréal en 1964,
Source: Outil Mariages et décès 1926-1997, GenealogieQuebec.com

Finalement, le Québec centralise entièrement l’enregistrement des événements vitaux de sa  population avec la création de la Direction de l’état civil en 1994. La grande majorité de ces documents ne sont pas disponibles publiquement.

Comment les registres de naissance, mariage et décès sont utilisés en généalogie

Grâce à la consignation des événements vitaux de la population québécoise, en premier lieu par l’église puis par le gouvernement, les descendants des québécois peuvent aujourd’hui aisément retracer l’histoire de leur famille. Mais concrètement, comment utilise-t-on les registres de naissance, mariage et décès pour retracer cette histoire?

Les mariages

La clé pour retracer une ascendance se trouve au niveau des actes de mariage. La raison en est simple: historiquement, l’officiant du mariage était tenu d’inscrire, dans l’acte de mariage, le nom des parents des époux.

Avec cette information, il est possible de remonter d’une génération et de trouver l’acte de mariage des parents des époux.  Une lignée complète peut ainsi être retracée via la chaîne des mariages des individus la formant.

Plusieurs bases de données contenant des actes de naissance, mariage et décès du Québec existent sur le Web, mais la plus complète est le LAFRANCE disponible sur Généalogie QuébecNous l’utiliserons ici pour illustrer le principe expliqué ci-dessus.

Pour débuter notre recherche, il nous faut un point de départ, soit un mariage de la lignée recherchée. À des fins d’exemple, nous utiliserons le mariage des arrières grand-parents de l’auteur de cet article, François Eugène Desjardins et Anna Jacques.

Nous débutons par une recherche des époux dans le LAFRANCE.

Ceci nous permet de retrouver leur acte de mariage en 1907.

Dans celui-ci, nous obtenons le nom des parents de l’époux, Charles Eugène Desjardins et Marie Malvina Fortin.

Nous effectuons maintenant une recherche pour leur mariage.

Encore une fois, ceci nous permet de retrouver leur acte de mariage, en 1864.

Ce processus est répété pour chaque génération, jusqu’à ce que nous arrivions au premier immigrant de la lignée Desjardins au Québec, Antoine Roy dit Desjardins, dont voici le mariage.

Naissances et décès

Les naissances et les décès, quant à eux, peuvent être utilisés pour dresser un portrait plus complet de la vie de ses ancêtres.

Par exemple, nous trouvons sur PRDH-IGD.com des « fiches de famille » qui regroupent, sur une même page, tous les événements vitaux (baptêmes, mariages et sépultures) appartenant à une unité familiale.

Fiche de famille de Pierre Roy Desjardins et Marie Anne Martin, avec la liste de tous leurs enfants ainsi que des liens vers les baptêmes, mariages et sépultures de tous les individus mentionnés.
Source: Fiche de famille 6710, PRDH-IGD.com

Ce portrait global, réalisé à partir des actes de baptême, mariage et sépulture de l’église catholique, nous donne un aperçu unique de la vie de nos ancêtres et de leurs déplacements migratoires au fil des années.

Qu’on consulte un acte de mariage, de naissance ou de décès, on peut espérer y retrouver le ou les noms des individus concernés et de leurs parents, la date et le lieu de l’événement souligné, divers renseignements supplémentaires tels que le lieu de résidence ou d’origine des individus nommés, leur état matrimonial, leur âge, et autres. De quoi en apprendre beaucoup sur nos ancêtres!

Les meilleures sources de registres québécois sur internet

Le Québec est reconnu mondialement pour l’exhaustivité de ses collections généalogiques, et il existe de nombreux sites offrant l’accès à des registres de naissance, mariage et décès québécois sur internet.

Généalogie Québec

Généalogie Québec offre à ses abonnés la plus grande collection de registres québécois disponible sur internet. Ceux-ci se trouvent sous divers formats sur le site: des actes paroissiaux de l’église, des actes civils du gouvernement, des fiches de baptême, mariage et sépulture, des index de registres d’événements vitaux, et autres. La majorité de ces documents se retrouvent dans l’outil LAFRANCE, un index détaillé avec lien au document original de plusieurs millions d’actes civils et religieux du Québec. L’outil est équipé d’un engin de recherche vous permettant de parcourir de consulter les documents suivants:

  • TOUS les mariages catholiques du Québec de 1621 à 1918
  • TOUS les baptêmes catholiques du Québec de 1621 à 1861
  • TOUTES les sépultures catholiques du Québec de 1621 à 1861
  • TOUS les mariages protestants du Québec de 1760 à 1849
  • 1 450 000 mariages catholiques du Québec datant de 1919 à aujourd’hui.
  • 62 000 actes de baptême, mariage et sépulture divers du Québec de 1862 à 2008
  • 80 000 mariages civils du Québec datant de 1969 à aujourd’hui
  • 140 000 mariages de l’Ontario datant de 1850 à aujourd’hui
  • 38 000 mariages des États-Unis
  • 3000 mariages Protestants du Québec de 1850 à 1941
  • 17 000 mariages divers du Québec des années 2018 et 2019

Acte paroissial tel que présenté dans le LAFRANCE de Généalogie Québec

Un abonnement est nécessaire afin de consulter les collections disponibles sur Généalogie Québec. Vous pouvez vous abonner à cette adresse.

PRDH-IGD

Le PRDH-IGD est un répertoire de tous les actes de baptême, mariage et sépulture catholiques enregistrés au Québec entre 1621 et 1849, soit plus de 2.5 millions d’actes répertoriés, ainsi qu’un dictionnaire généalogique des familles canadiennes françaises.

Ce qui fait du PRDH-IGD une ressource unique est la structure de sa base de données. En plus des actes de baptême, mariage et sépulture, le PRDH-IGD contient ce qu’on appelle des fiches d’individu et des fiches de famille.

Tout individu mentionné dans un acte de la base de données se voit attribuer sa fiche individuelle, qui centralize toute l’information disponible sur l’individu. De même, tout couple marié mentionné dans un acte se voit attribuer une fiche de famille.

Cette fiche de famille regroupe tous les enfants du couple et offre un lien vers les événements ou ces enfants sont mentionnés.

Ultimement, on peut décrire la base de données du PRDH-IGD comme un arbre généalogique massif englobant tous les individus catholiques ayant vécu au Québec entre 1621 et 1849, soit la quasi-totalité des ancêtres de la population canadienne française d’Amérique.

Un abonnement est nécessaire afin de consulter les répertoires disponibles sur PRDH-IGD. Vous pouvez vous abonner à cette adresse.

Bibliothèque et Archives Nationales du Québec

Le site web de BAnQ permet accès à une version numérisée des registres paroissiaux du Québec jusqu’en 1916, pouvant être consultée gratuitement à cette adresse.

Contrairement à la copie de cette collection disponible sur Généalogie Québec, la version de BAnQ n’est pas indexée. Cela signifie qu’il faut naviguer au travers du registre paroissial manuellement, une page à la fois, afin de retrouver l’acte recherché. Il est donc nécessaire de connaître l’année et la paroisse où l’acte désiré à été consigné afin de le retrouver.

Sociétés généalogiques

Rejoindre une société généalogique peut être un excellent moyen d’accéder à de nombreuses collections de registres de naissance, mariage et décès. En effet, les sociétés se spécialisent dans la conservation des archives généalogiques et historiques des régions qu’elles desservent. De plus, les bénévoles et employés des sociétés sont d’excellentes personnes ressources pour vous guider dans vos recherches et vous aider à trouver les documents recherchés.

Vous trouverez une liste des sociétés généalogiques du Québec par région à cette adresse.

Mise à jour de l’outil Acadie – Familles Reconstituées sur Généalogie Québec

Une mise à jour a été apportée à l’outil Acadie – Familles reconstituées, une des 15 collections disponibles aux abonnés de Généalogie Québec.

Quelque 11 453 fiches de famille ont été ajoutées à l’outil via cette mise à jour.

Qu’est-ce que l’outil Acadie – Familles reconstituées?

L’outil Acadie – Familles reconstituées contient 141 795 fiches de familles reconstituées sur la base d’actes originaux de l’Acadie.

Actuellement, les fiches de cet outil couvrent du début de la colonie acadienne jusqu’à la fin de 1849. De plus, les actes issus de 33 lieux couvrant de 1850 jusqu’à la fin des registres paroissiaux disponibles ont été intégrés à l’outil. Une liste des lieux répertoriés ainsi que davantage d’information à propos de l’outil sont disponibles sur le blog de l’Institut Drouin.

Les fiches compilent les informations reliées à une famille. Elles contiennent généralement les noms et prénoms des parents, le prénom de l’enfant, les dates de naissance et/ou baptême, de décès et/ou d’inhumation, de mariage (un total de 263 905 événements) et la paroisse. Un lien vers l’image du document original est souvent fourni dans la fiche pour les baptêmes, les mariages et les sépultures.


Exemple d’une fiche tirée de l’outil Acadie – Familles reconstituées. Les liens bleus mènent aux documents originaux.


Document original provenant d’une fiche de l’outil Acadie – Familles reconstituées

L’outil Acadie – Familles reconstituées peut être consulté avec un abonnement à Généalogie Québec à cette adresse.

 

 

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

Les 10 gagnants du concours et 60% de rabais sur la boutique de l’Institut Drouin!

Il est maintenant temps d’annoncer les 10 gagnants du Jeu-Concours lancé le 22 février 2021, dans lequel vous pouviez remporter un abonnement annuel à Généalogie Québec1000 requêtes sur PRDH-IGD.com ou 200$ sur notre boutique en ligne!

Les gagnants sont:

Lisa Guindon
Michel Néron
André Coulombe
Sylvie Houle
Jean Leclerc
Guillaume Boissonneault
Nathalie Lagassé
Gaston Moore
Audrey Champagne
Rachel Bouffard

Un grand merci à nos 4410 participants!

60% de réduction sur la boutique de l’Institut Drouin

Si vous n’êtes pas un de nos 10 gagnants, ne vous en faites pas! Avec le code DROUIN2021, profitez de 60% de rabais sur toute commande effectuée sur notre boutique en ligne dès aujourd’hui. Cette offre est valide jusqu’au 15 mars 2021.

Pour profiter de la promotion, le code DROUIN2021 doit être entré durant le processus de paiement.

La boutique de l’Institut Drouin comprend tous les livres et CD-ROM produits par l’Institut généalogique Drouin, soit plus de 4000 items. On y trouve aussi des répertoires et livres historiques provenant de diverses sociétés d’histoire et de généalogie du Québec, de l’Ontario et des États-Unis.

Vous pouvez utiliser la fonction recherche afin de trouver des ouvrages portant sur des région, des familles, des individus ou des sujets spécifiques.

Voici quelques exemples de ce que vous trouverez sur la boutique.

Patrimoine familial

    
Cette série présente nos ancêtres les plus remarquables en détaillant leur généalogie et l’histoire de leur famille.

Patrimoine national

    
La collection Patrimoine national contient divers répertoires généalogiques répertoriant des actes paroissiaux, des cimetières, des avis de décès, des cartes mortuaires, des recensements et autres.

Livres divers

    
Contient divers livres et répertoires provenant de l’Institut Drouin et de sociétés généalogiques du Québec, de l’Ontario et de la Nouvelle-Angleterre.

Encore une fois merci de votre participation et de votre confiance!

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

Guide de démarrage rapide

Bienvenue sur Généalogie Québec!

Sur le site, vous trouverez au delà de 49 millions d’images et de fiches qui vous permettront de retracer l’histoire de votre famille au Québec et dans les environs. Ces documents sont divisés en plusieurs outils; il est donc important de savoir à quel outil se référer selon la nature de sa recherche afin de profiter au maximum du site web.

Votre première recherche sur Généalogie Québec

Que vous recherchiez un individu en particulier ou que vous souhaitiez retracer une lignée entière, votre première recherche sur notre site devra vraisemblablement se faire sur le LAFRANCE.

Le LAFRANCE contient des millions de naissances, mariages et décès du Québec, de l’Ontario et de l’Acadie de 1621 jusqu’à aujourd’hui. C’est avec ces actes, et particulièrement les mariages, que vous serez en mesure de remonter la lignée de vos ancêtres.

Retracer une lignée sur Généalogie Québec

Le processus est simple. En premier lieu, il s’agit de trouver le mariage d’un couple de la lignée recherchée dans le LAFRANCE. Si vous recherchez votre propre lignée, le mariage de vos parents, grand-parents ou arrière-grands-parents est un bon point de départ.

Dans la majorité des actes de mariage, les noms des parents des époux sont indiqués. En recherchant ces noms, toujours sur le LAFRANCE, vous serez en mesure de trouver leur mariage et aurez alors remonté d’une génération dans la lignée. Vous pouvez ainsi retracer une lignée complète via la chaîne des mariages des individus la formant.

Les noms des parents de l’époux sont indiqués dans le mariage de gauche. Nous effectuons une recherche pour ceux-ci dans le LAFRANCE, ce qui nous permet de retrouver leur mariage. En répétant le processus, nous pouvons remonter jusqu’au premier arrivant d’une lignée en territoire québécois.

Vous trouverez un guide détaillant ce processus à cette adresse.

Conseil: Vous ne trouvez pas le mariage recherché? Essayez à nouveau en limitant votre recherche aux noms de famille des époux, ou essayez différentes variations de la recherche en incluant que le prénom de l’époux et le nom de famille de l’épouse, ou le nom de l’époux et le prénom de l’épouse. Ainsi, vous limitez les chances que l’acte recherché soit exclu des résultats de votre recherche, ce qui peut survenir lorsqu’un des paramètres recherché ne concorde pas avec l’information contenue dans le document. 

Recherches plus avancées et autres types de documents

En plus de ses collections de naissances, mariages et décès, Généalogie Québec offre une multitude d’outils contenant des documents variés.

Par exemple, tous les avis de décès, les pierres tombales et les cartes mortuaires du site se trouvent dans l’outil Nécrologe.

Généalogie Québec vous permet aussi de rechercher des naissances, mariages et décès qui pourraient ne pas être répertoriés dans le LAFRANCE à travers les outils Fichier Connolly, Petit NBMDS et Fiches BMS.

Vous trouverez une liste détaillée des outils et de leur contenu sur la page Outils.

Conseil: Nous vous recommandons de garder vos recherches les plus vagues possible, et de les préciser au besoin en y ajoutant une information à la fois. Lorsque le nom ou le prénom recherché est peu commun, il est rarement nécessaire d’ajouter davantage d’informations à une recherche. 

Plus une recherche est pointue, plus elle risque d’omettre le résultat recherché, puisque tous les champs remplis doivent correspondre. Par exemple, une recherche initiale pourrait débuter avec les noms de famille des époux. Si le nombre de résultats est trop élevé, on peut alors y ajouter une variable supplémentaire telle qu’un prénom ou une année.

Documentation supplémentaire et tutoriels

Guide d’utilisation de Généalogie Québec

Établir son ascendance avec Généalogie Québec

Guides spécifiques à chaque collection

Utiliser le LAFRANCE
Utiliser les Mariages et Décès 1926-1997
Utiliser la section Nécrologe
Utiliser les Grandes Collections de l’Institut Drouin
Utiliser le Petit NBMDS
Utiliser le Fichier Connolly
Utiliser les Généalogies Familiales Drouin
Utiliser l’outil Recensements
Utiliser les Contrats Notariés
Utiliser les Cartes Postales
Utiliser l’outil Acadie – Familles reconstituées
Utiliser les Registres du Fonds Drouin
Utiliser les Collections Diverses de l’Institut Drouin
Utiliser les Fiches BMS
Utiliser l’outil Annuaires

Aide à la recherche

Pour une question quant à l’utilisation du site, vous pouvez nous contacter à l’adresse contact@institutdrouin.com.

Pour des questions de recherche, vous pouvez aussi faire appel à notre communauté sur le Forum de Généalogie Québec*.

*Veuillez noter que vous devrez créer un compte directement sur le forum afin de pouvoir y participer.

Bonnes recherches!

Gagnez un abonnement annuel à Généalogie Québec, 1000 requêtes PRDH-IGD ou 200$ à dépenser sur la boutique en ligne de l’Institut Drouin! – Deuxième édition

L’Institut Drouin, en collaboration avec la Fédération québécoise des sociétés de généalogie, est heureux d’annoncer la seconde édition de son concours annuel, dans lequel vous pouvez remporter un abonnement annuel à Généalogie Québec, 1000 requêtes sur PRDH-IGD.com, ou 200$ à dépenser sur notre boutique en ligne. Participer est simple, rapide et gratuit!

Comment participer

Pour participer, il vous suffit de créer un compte sur Généalogie Québec ou de vous connecter à un compte existant entre le 22 février 2021 et le 8 mars 2021 à 15:00 heure de l’Est. Vous n’avez PAS besoin d’acheter ou d’avoir un abonnement actif sur le compte pour être éligible au tirage.

Si vous ne possédez pas de compte sur Généalogie Québec, vous n’avez qu’à en créer un (pas de carte de crédit nécessaire). Vous en aurez pour une minute!

Si vous possédez déjà un compte sur Généalogie Québec, il vous suffit de vous y connecter entre le 22 février 2021 et le 8 mars 2021 à 15:00 heure de l’Est afin d’assurer votre participation au concours. C’est tout!

10 gagnants seront choisis au hasard le 8 mars 2021 à 15:00 heure de l’Est parmi les participants.

Assurez-vous que le courriel utilisé sur votre compte Généalogie Québec est valide!
C’est via cette adresse courriel que vous serez contacté si vous remportez un prix. Vous aurez alors 48h pour choisir et réclamer votre prix. Si nécessaire, un second tirage aura lieu le 10 mars 2021 à 16:00 heure de l’Est afin d’attribuer le ou les prix non réclamés à de nouveaux gagnants.

Les prix

Abonnement annuel à Généalogie Québec (Valeur de 100 $CAD)

Un abonnement annuel à Généalogie Québec vous donne accès au site et à toutes ses collections pour une durée de 365 jours.
Généalogie Québec est un site de recherche par abonnement qui regroupe l’ensemble des collections et données généalogiques acquises par l’Institut Drouin au cours de son existence.

Au total, 47 millions d’images et de fiches sont regroupées en 15 outils et collections divers couvrant l’ensemble du Québec ainsi qu’une partie de l’Ontario, des États-Unis et de l’Acadie de 1621 à aujourd’hui.
Généalogie Québec est de loin la plus grande collection de documents généalogiques et historiques québécois sur le Web. Vous trouverez plus d’information à propos du site sur le blog de l’Institut Drouin.

1000 requêtes sur PRDH-IGD.com (Valeur de 79,99 $CAD)

Le PRDH-IGD est un répertoire de tous les actes de baptême, mariage et sépulture catholiques enregistrés au Québec entre 1621 et 1849, soit plus de 2,5 millions d’actes répertoriés, ainsi qu’un dictionnaire généalogique des familles qu’on surnomme les reconstructions familiales.

Ce qui fait du PRDH-IGD une ressource unique est la structure de sa base de données. En plus des actes de baptême, mariage et sépulture, le PRDH-IGD contient ce qu’on appelle des fiches d’individu et des fiches de famille.

Tout individu mentionné dans un acte de la base de données se voit attribuer sa fiche individuelle. De même, tout couple marié mentionné dans un acte se voit attribuer une fiche de famille. Ces fiches regroupent tous les actes et l’information disponible sur les individus et familles en question.

Les abonnements au PRDH fonctionnent par requête. Ces requêtes vous permettent de consulter l’entièreté des éléments du site (fiches d’acte, d’individu, de famille ou d’union) jusqu’à leur écoulement.

Une requête se comptabilise à chaque fois qu’une fiche d’acte, d’individu, de famille ou d’union est affichée. Cependant, la recherche initiale qui permet d’atteindre une liste de résultats est gratuite. Vous trouverez plus de détails sur la structure de la base de données à cette adresse.

200$ à dépenser sur notre boutique en ligne (Valeur de 200 $CAD)

La boutique de l’Institut Drouin comprend tous les livres et CD-ROM produits par l’Institut généalogique Drouin, soit plus de 4000 items. On y trouve aussi des répertoires et livres historiques provenant de diverses sociétés d’histoire et de généalogie du Québec, de l’Ontario et des États-Unis. Vous aurez 200$ de crédit à l’achat de tout produit sur la boutique si vous choisissez ce prix.

Règles

  1. Pour être éligible au tirage, vous devez posséder un compte Généalogie Québec qui a été créé ou sur lequel vous vous êtes connecté au moins une fois entre le 22 février 2021 et le 8 mars 2021 à 15 h 00 heure de l’Est.
  2. Ce concours prend fin le 8 mars 2021 à 15 h 00 heure de l’Est, auquel moment les gagnants seront choisis aléatoirement. Le tirage aura lieu à cette heure.
  3. Les 10 gagnants seront contactés par courriel une heure après le tirage (8 mars 2021 à 16 h 00 heure de l’Est), et auront jusqu’au 10 mars 2021 à 16 h 00 heure de l’Est pour réclamer leur prix. Les prix non réclamés à ce moment feront objet d’un nouveau tirage le 10 mars 2021 à 16 h 00 heure de l’Est, et ne pourront plus être réclamés par les gagnants initiaux.
  4. 48 h après le tirage initial, si nécessaire, un nouveau tirage sera effectué pour attribuer les prix non réclamés à de nouveaux gagnants. Ceux-ci auront aussi 48 h pour réclamer leur prix. Ce processus sera répété tant que les 10 gagnants n’auront pas été sélectionnés.
  5. Les 10 gagnants seront annoncés publiquement sur notre Page Facebook et via notre infolettre une fois les 10 prix distribués.
  6. Sont exclus de ce concours : Tout employé ou représentant de l’Institut généalogique Drouin et les personnes avec qui ils sont domiciliés. Tout compte institutionnel (bibliothèque, société, musée, établissement scolaire, etc.).
  7. Un différend quant à l’organisation ou à la conduite d’un concours publicitaire peut être soumis à la Régie des alcools, des courses et des jeux afin qu’il soit tranché. Un différend quant à l’attribution d’un prix peut être soumis à la Régie uniquement aux fins d’une intervention pour tenter de le régler.
  8. Il est interdit de créer plusieurs comptes Généalogie Québec afin d’augmenter ses chances de remporter le tirage. Les individus créant plus d’un compte à cette fin seront disqualifiés.
  9. Afin de sélectionner les 10 gagnants, une liste sera produite à partir des personnes éligibles au tirage. Chaque individu dans cette liste se verra attribuer un numéro (1, 2, 3, et ainsi de suite). Un générateur de nombres aléatoires sera utilisé pour produire une liste de 10 nombres, et les individus associés à ces nombres seront les gagnants du concours.
  10. Un abonnement présentement ou anciennement actif sur Généalogie Québec n’est PAS nécessaire afin d’être éligible à ce concours.

 

Si vous avez des questions, vous pouvez nous rejoindre à l’adresse contact@institutdrouin.com.

Bonne chance!

L’équipe Drouin

500 000 nouveaux avis de décès sur Généalogie Québec!

Plus de 500 000 avis de décès provenant de journaux québécois, ontariens et américains ont été ajoutés à la section Nécrologe, une des 15 collections disponibles aux abonnés de Généalogie Québec.

Voici la liste des sources (lieu ou publication) de provenance de ces nouvelles notices nécrologiques:

  • Brockville, Ontario
  • Chesterville, Morrisburg et Winchester, Ontario (principalement de 2003 à 2007)
  • Evening Citizen, Ottawa, Ontario (1949)
  • Journal de Montréal, Québec
  • Journaux de Tampa Bay, Floride (années 2000)
  • Valleyfield, Québec (années 2000)
  • La Nouvelle, Ontario (2001)
  • Le Carillon d’Hawkesbury, Ontario (années 80 et 90)
  • Le Droit d’Ottawa, Ontario (21e siècle)
  • Le Quotidien de Chicoutimi, Québec (1999 à 2006)
  • Le Reflet, Lachute, Québec
  • Massena Observer, New York (2002 à 2005)
  • Northern Times, Kapuskasing, Ontario (années 90 et 2000)
  • Ogdensburg et Watertown, New York
  • Ottawa Citizen, Ontario (années 90 à 2018)
  • Cornwall Standard Freeholder, Ontario (1904 à 2017)
  • Sudbury Voyageur, Ontario (années 80, 90 et 2000)
  • The Glengarry News, Ontario
  • The Vision, Comté Prescott Russell, Ontario
  • Women Dixon Institute, Cornwall, Ontario.
  • Notices nécrologiques de l’Ontario de la Collection Cayer (1960 à 2010)
       

 

Ces nécrologies sont indexées sous le nom et le prénom du sujet ainsi que la date de décès. Vous pouvez les consulter dès aujourd’hui avec un abonnement à Généalogie Québec à cette adresse.

Veuillez noter que le document original est absent pour certaines notices. Les images manquantes seront ajoutées dès que possible.

La section Nécrologe

Cette section regroupe la majorité des collections d’avis de décès, de cartes mortuaires et de pierres tombales disponibles sur Généalogie Québec. Elle est divisée en 4 sous-sections:

  • Avis de décès internet, qui contient 2 500 000 avis de décès publiés sur Internet entre 1999 et aujourd’hui.
  • Avis de décès journaux, qui contient maintenant plus de 1 250 000 avis de décès publiés dans des journaux entre 1860 et aujourd’hui.
  • Pierres tombales, qui contient 710 000 photos de pierres tombales provenant de centaines de cimetières du Québec et de l’Ontario.
  • Cartes mortuaires, qui contient des dizaines de milliers de cartes mortuaires publiées entre 1860 et aujourd’hui.

      

Ces collections sont indexées et peuvent être explorées à l’aide d’un engin de recherche.

Vous pouvez consulter ces documents ainsi que des dizaines de millions d’images et de fiches d’intérêt généalogique et historique en vous abonnant à Généalogie Québec.

Pour terminer, nous aimerions remercier Généalogie et archives Saint-Laurent et particulièrement Norbert Lussier, sans qui cette impressionnante collection d’avis de décès n’aurait pas vu le jour.

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

1 700 000 mariages ajoutés au LAFRANCE de Généalogie Québec

Plus de 1 700 000 mariages datant de 1850 à 2020 ont été ajoutés au LAFRANCE, un des 15 outils offerts aux abonnés de Généalogie Québec. Ces mariages proviennent du Fichier Connolly et du Petit NBMDS.


Résultats d’une recherche sur le LAFRANCE montrant des nouveaux actes

Voici les périodes et lieux couverts par ces mariages:

  • 1 450 000 mariages Catholiques du Québec datant de 1919 à aujourd’hui.
  • 80 926 mariages civils du Québec datant de 1969 à aujourd’hui
  • 140 000 mariages de l’Ontario datant de 1850 à aujourd’hui
  • 38 000 mariages des États-Unis
  • 3000 mariages Protestants du Québec de 1850 à 1941
  • 17 002 mariages divers du Québec des années 2018 et 2019

Standardisation des noms et ressemblance

Le LAFRANCE a un avantage important sur les autres outils de recherche disponibles sur Généalogie Québec: sa standardisation des noms et sa fonction ressemblance.

Lors d’une recherche, le LAFRANCE utilise un système de standardisation qui associe automatiquement un nom à toutes ses variantes. Par exemple, une recherche pour un individu portant le nom de famille Gauthier va produire une liste de résultats contenant toute mention du nom Gauthier ainsi que ses nombreuses variations, telles que Gautier, Gaulthier, Gotier, etc. Il n’est donc pas nécessaire d’effectuer plusieurs recherches pour les différentes variantes d’un nom de famille comme c’est le cas sur le Petit NBMDS et le Fichier Connolly.


Standardisation du nom Lavoie dans le LAFRANCE

En plus de sa standardisation de noms, le LAFRANCE est équipé d’une fonction appelée la ressemblance. Celle-ci permet d’élargir une recherche en y incluant tous les patronymes semblables à celui recherché. La fonction ressemblance va au delà de la standardisation des noms du fait qu’elle englobe non seulement les diverses variations d’un même patronyme, mais aussi les noms semblables à celui-ci au niveau de l’orthographe et de la phonétique. Par exemple, une recherche pour le nom Gauthier, en plus d’intégrer les différentes variantes mentionnées plus haut, inclura les noms Gonthier, Vauthier, Gouthier, Authier ainsi que leurs nombreuses variations.

Centralisation des actes

Un bénéfice assez évident de l’ajout de ces actes au LAFRANCE est leur centralisation sur un seul et même outil. Le fait de regrouper les documents du site sous une seule collection permet à nos abonnés d’effectuer des recherches plus efficaces et rapides. C’est dans cette optique que nous prévoyons transférer, dans les mois à venir, une quantité importante d’actes vers le LAFRANCE.

Corrections des actes

Lorsque nous avons procédé au transfert des mariages Connolly et NBMDS vers le LAFRANCE, nous en avons profité pour effectuer une correction systématique des actes transférés. Les noms des paroisses associées aux actes ont été uniformisés, de nombreuses erreurs de saisie au niveau des noms ont été corrigées, et tous les actes en double on été supprimés. La copie de ces actes qui se retrouve actuellement dans le LAFRANCE est donc de bien meilleure qualité que celle qui se trouvait initialement sur le site.

Grâce à la standardisation des noms, à la ressemblance, aux corrections apportées et à leur centralisation, les actes transférés du Connolly et du Petit NBMDS au LAFRANCE sont maintenant beaucoup plus faciles à rechercher et utiliser sur le site.

Plus d’information sur le LAFRANCE

En plus des actes mentionnés dans cette infolettre, le LAFRANCE contient TOUS les mariages catholiques du Québec de 1621 à 1918, TOUS les baptêmes et TOUTES les sépultures catholiques du Québec de 1621 à 1861, TOUS les mariages protestants du Québec de 1760 à 1849 ainsi que 68 000 actes de BMS divers s’étalant jusqu’en 2008.
Vous trouverez davantage d’information à propos du LAFRANCE sur le blog de l’Institut Drouin.

Vous pouvez consulter le LAFRANCE, ainsi que des dizaines millions d’autres documents à caractère généalogique et historique en vous abonnant à Généalogie Québec dès aujourd’hui!

 

Trouver le document original associé à un acte

Pour le moment, les mariages ajoutés au LAFRANCE via cette mise à jour ne sont pas accompagnés du document original; il ne s’agit que d’un index.
Cependant, en tant qu’abonné de Généalogie Québec, vous avez accès à l’entièreté des registres paroissiaux du Québec jusqu’aux années 1940 via les Registres du Fonds Drouin. Vous pouvez donc retrouver le document original associé à un acte si celui-ci a été enregistré avant le milieu des années 1940.

Afin d’expliquer la marche à suivre pour trouver un document, nous utiliserons le mariage de Clovis Desjardins et Corinne Dufour, célébré à St-Sauveur-Des-Monts le 4 février 1925.


Mariage de Clovis et Corinne tel que présenté dans le LAFRANCE

En premier lieu, nous nous rendons sur l’outil Registres du Fonds Drouin, où nous trouverons les registres paroissiaux du Québec. Vous constaterez que les différents registres sont classés selon le lieu auquel ils se rattachent. Comme le document qui nous intéresse a été enregistré au Québec, c’est dans le dossier du même nom que nous effectuerons nos recherches. La collection qui nous intéresse, soit la copie civile de tous les registres paroissiaux du Québec jusqu’aux années 1940, se trouve dans le dossier Fonds Drouin.

Certaines paroisses seront classées sous le nom de la ville ou de la région qu’elles desservent, alors que d’autres le seront selon le nom même de la paroisse. Dans le cas de St-Sauveur-Des-Monts, la paroisse porte le même nom que la ville, ce qui nous simplifie la tâche.

Une fois le dossier ouvert, il s’agit de naviguer jusqu’à l’année recherchée afin d’atteindre la liste des images contenues dans le registre pour cette année. Il est important de savoir que dans la plupart des cas, les images sont classées en ordre chronologique.
La première image de ce dossier contiendra donc les premiers actes enregistrés lors de l’année, soit les actes du début du mois de janvier, alors que les actes de fin décembre se trouveront parmi les dernières images.
Comme le mariage de Clovis Desjardins et Corinne Dufour a eu lieu au début de l’année en février, on peut s’attendre à le trouver parmi les premières images de 1925.

Ainsi, nous avons été en mesure de retrouver le document original associé à un des nouveaux actes du LAFRANCE.

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

Pourquoi les noms Routhier et Lavallée font-ils la paire?

Il existe plusieurs exemples de deux personnes ayant collaboré dans l’atteinte d’un résultat notoire qui a eu pour effet de lier leurs noms à jamais : Watson et Crick, qui ont identifié la structure en double hélice de la molécule d’ADN, Boyle et Mariotte, co-auteurs d’une des lois fondamentales de la Physique, Banting et Best qui ont découvert l’insuline, Stanley et Livingston, etc. Un autre exemple est celui qui existe au Canada français entre Basile Routhier et Calixa Lavallée, dont l’oeuvre commune représente une composante importante de l’identité canadienne.

  
Calixa Lavallée (gauche) en 1873 et Basile Routhier (droite) en 1890

 

Adolphe-Basile Routhier est né à St-Benoît en 1839. 9e enfant d’un couple qui en a eu 12, il s’est marié en 1862 et est décédé en 1920.


Fiche de famille des parents de Basile, Charles Routhier St-Onge et Angélique Biroleau Lafleur, PRDH-IGD.com

Son ancêtre paternel, Jean-Baptiste Routhier, originaire de la Saint-Onge, est venu au pays comme soldat au début du XVIIIe siècle.


Fiche d’individu de Jean Baptiste Routhier St-Onge, ancêtre paternel de Basile, PRDH-IGD.com

Avocat, juge, professeur et écrivain, Basile Routhier était un fervent catholique, un conservateur convaincu (il a tenté deux fois de se faire élire député fédéral, perdant chaque fois contre un adversaire Libéral) et, surtout, un ardent nationaliste. Au cours de sa longue vie, il a été un auteur prolifique, accumulant poèmes, articles de journaux et essais. Il a connu une brillante carrière : de 1883 jusqu’à sa mort, il fut Professeur de Droit international à l’Université Laval, Juge-en-chef à la Cour Supérieure du Québec et a présidé la Société royale du Canada dont il fut un des membres fondateurs.

 

Calixa Lavallée est né en 1842 à Verchères et est mort à Boston en 1891.

Sa mère, Caroline Valentine, était la fille d’un marchand écossais protestant qui a épousé une Canadienne-française.

Son ancêtre, Isaac-Étienne Paquet dit Lavallée (plus d’information sur les noms «Dit»), originaire du Poitou, était membre du Régiment de Carignan envoyé dans la colonie en 1665 pour combattre les Iroquois.


Fiche d’individu d’Isaac Paquet, ancêtre paternel de Calixa, PRDH-IGD.com

Calixa Lavallée était un talentueux musicien, idéaliste et rêveur, mais n’avait aucun sens des affaires, ce dont il a beaucoup souffert. Il est décédé à 49 ans, loin de son pays natal, à peu près inconnu et virtuellement oublié. Mais son indéniable talent lui permettra en fin de compte de s’assurer une place de choix dans l’histoire canadienne.

C’est le destin qui réunit en 1880 ces deux hommes aux parcours si contrastés. Ils étaient tous deux membres du comité organisateur de la « Convention nationale des Canadiens français » organisée par la Société St-Jean-Baptiste de Québec lorsque l’idée fut soulevée de créer un hymne national pour l’occasion, une musique à laquelle un poème à saveur patriotique pourrait être superposé. Routhier et Lavallée se portèrent aussitôt volontaires et huit jours plus tard, le Ô Canada était créé. Joué publiquement pour la première fois le 24 juin 1880, l’œuvre connut un succès immédiat.

Si on lit le texte complet de Routhier, on se rend immédiatement compte qu’il s’agit d’un ardent hommage aux Canadiens français, dès que l’on sait que le terme « Canadien » désignait à l’époque le Canadien français, par opposition à l’« Anglais ». Néanmoins, une version anglaise, soit un texte totalement différent intégré à la même musique, a été écrite par un dénommé Robert Stanley Weir en 1908 pour marquer le 300e anniversaire de la fondation de Québec. Cette version est elle aussi devenue populaire, possiblement parce qu’elle a été reproduite à compter de 1911 à l’arrière de plusieurs manuels scolaires.

Ainsi va l’Histoire : le Ô Canada est officiellement devenu en 1980 l’hymne national du Canada, un siècle après sa création comme chant patriotique canadien-français qui a réuni à jamais les noms de Basile Routhier et Calixa Lavallée.

 

Bertrand Desjardins

Plus de 500 000 nouvelles fiches et images – Rétrospective de l’année 2020

2020, aussi difficile fut-elle, aura été une année productive pour l’Institut Drouin, avec la poursuite de nos efforts de numérisation, d’indexation et de démocratisation des données historiques et généalogiques du Québec et des environs.
Ainsi, ce sont plus de 500 000 nouvelles fiches et images qui ont été rendues disponibles sur Généalogie Québec au cours de l’année. En voici un aperçu, outil par outil.

Le LAFRANCE

Après avoir complété l’ajout au LAFRANCE de tous les baptêmes et sépultures catholiques du Québec jusqu’en 1861 l’année dernière, le focus de nos efforts d’indexation s’est tourné, en 2020, vers les actes BMS de l’Ontario, de l’Acadie et les baptêmes et sépultures protestants du Québec.
Nous avons aussi commencé l’indexation des actes paroissiaux portant sur les Autochtones de la province, une tâche particulièrement complexe étant donné la variété de noms de famille utilisés dans ces actes.


Acte 6218959, LAFRANCEGenealogieQuebec.com

Au total, ce sont 60 526 actes qui ont été ajoutés au LAFRANCE en 2020.

Plus d’information sur le LAFRANCE

Consulter le LAFRANCE (abonnement requis)

Fichier Connolly

63 356 baptêmes, 51 900 mariages et 32 418 sépultures ont été ajoutés au Fichier Connolly dans sa mise à jour annuelle de 2020, ce qui porte le nombre d’actes répertoriés par l’outil à plus de 6,7 millions.



Le Fichier Connolly est un index de baptêmes, mariages et sépultures catholiques et protestants provenant principalement du Québec et couvrant une période s’étalant de 1621 à 2019.

Plus d’information sur le Fichier Connolly

Consulter le Fichier Connolly (abonnement requis)

Collections diverses de l’Institut Drouin

Sept nouveaux journaux historiques et 5000 photos de mariage ont été ajoutés aux Collections diverses de l’Institut Drouin en 2020.
Les journaux ajoutés sont les suivants:

  • Écho d’Iberville (1880 à 1882 et 1919-1920)
  • La Voix du Peuple (1880)
  • L’Alliance (1893 – 1894)
  • L’Essor (1968 à 1970)
  • Le Protectionniste (1882 – 1883)
  • Le Courrier de St-Jean (1887 et 1896 à 1909)
  • Le Chesterville Record (1894 à 1939 et 1978)

Ceux-ci peuvent être consultés dans les Collections diverses, sous le dossier 23 – Journaux anciens. Les photos de mariage, quant à elles, se trouvent sous le dossier 26 – Généalogie Saint-Laurent – Cornwall, Ontario.

   

 Les Collections diverses de l’Institut Drouin contiennent un assortiment d’images, de documents, de livres, de photos et de répertoires d’intérêt historique et généalogique.

Plus d’information sur les Collections diverses de l’Institut Drouin

Consulter les Collections diverses de l’Institut Drouin (abonnement requis)

Registres du Fonds Drouin

26 392 images de registres paroissiaux ont été ajoutées aux Registres du Fonds Drouin cette année. Il s’agit de la copie religieuse du registre de Notre-Dame-de-Montréal, qui se trouve sous le dossier Registres paroissiaux 1621-1876 de la Collection Drouin, et de 73 paroisses protestantes de la région de Montréal, cette fois sous le dossier Registres non-catholiques 1760-1885.

Les Registres du Fonds Drouin contiennent 5 208 563 images de registres paroissiaux provenant du Québec, de l’Ontario, de l’Acadie française, du Nouveau-Brunswick ainsi que du nord-est des États-Unis.

Plus d’information sur les Registres du Fonds Drouin

Consulter les Registres du Fonds Drouin (abonnement requis)

Section Nécrologe

Avis de décès internet

L’ajout hebdomadaire d’avis de décès internet s’est poursuivi toute l’année, la collection contenant maintenant plus de 2 550 000 nécrologies provenant de partout à travers le Canada.


Celles-ci couvrent une période qui s’étend de 1999 à aujourd’hui.

Avis de décès journaux

25 000 avis de décès provenant de journaux québécois ont été ajoutés au site en mai 2020.

  

Ces nouvelles nécrologies proviennent de partout au Québec et sont datées, pour la plupart, du 21e siècle et plus particulièrement de l’année 2019.

Pierres tombales

Finalement, ce sont quelque 98 433 nouvelles pierres tombales qui ont été ajoutées sur Généalogie Québec en 2020.

  
La collection contient maintenant plus de 710 000 pierres tombales. Un engin de recherche vous permet de les parcourir via les noms et le texte inscrits sur la pierre.

Plus d’information sur la section Nécrologe

Consulter la section Nécrologe (abonnement requis)

Acadie – Familles reconstituées

Durant l’année, ce sont 35 000 fiches de famille ont été ajoutées à l’outil Acadie – Familles reconstituées, qui contient 130 342 fiches portant sur des individus acadiens.

Les fiches contiennent les noms et prénoms des parents, le prénom de l’enfant, les dates de naissance et/ou baptême, de décès et/ou d’inhumation, de mariage et la paroisse. Un lien vers l’image du document original est fourni dans la fiche pour les baptêmes, les mariages et les sépultures.

Plus d’information sur l’outil Acadie – Familles reconstituées

Consulter l’outil Acadie – Familles reconstituées (abonnement requis)

Consultez toutes ces collections – et plusieurs autres – en vous abonnant à Généalogie Québec dès aujourd’hui!

 

Forum de Généalogie Québec

Vous avez des questions à propos de GenealogieQuebec.comPRDH-IGD.com ou la généalogie en général? Vous souhaitez partager le résultat de vos recherches avec d’autres passionnés de généalogie?


Le forum de Généalogie Québec, ouvert plus tôt cette année, est pour vous!
Inscrivez-vous dès aujourd’hui; c’est gratuit et ouvert à tous!

Blog de l’Institut Drouin

Voici les articles publiés sur le blog de l’Institut Drouin en 2020. À ne pas manquer!

Pour conclure, nous aimerions partager avec vous, en cette période difficile, nos meilleurs voeux de santé, et vous souhaiter une année 2021 remplie de trouvailles généalogiques.

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin

Mise à jour du LAFRANCE: 24 283 nouveaux actes du Québec, de l’Ontario et de l’Acadie

24 283 actes de baptême, mariage et sépulture ont été ajoutés au LAFRANCE, un des 15 outils offerts aux abonnés de Généalogie Québec.

Il s’agit d’actes paroissiaux provenant de l’Acadie, du Québec et de l’Ontario.

Sault-St-Louis (Kahnawake) et St-Régis (Premières nations)

6714 actes de baptême et sépulture provenant des missions de Sault-St-Louis et St-Régis ont été ajoutés au LAFRANCE. Ces actes portent sur des individus issus des premières nations et datent de 1769 à 1861.

Acte 6217257, LAFRANCEGenealogieQuebec.com

Québec (Protestants)

L’ajout au LAFRANCE des actes protestants du Québec se poursuit avec quelque 6079 nouveaux actes de baptême, mariage et sépulture datés d’entre 1768 et 1861.


Acte 6228993, LAFRANCEGenealogieQuebec.com

Le tableau ci-dessous indique le nombre d’acte ajouté selon la paroisse, le type d’acte et la période couverte.

Paroisse Type d’acte Année min Année max Actes ajoutés
Ascot (Universalist Church) b 1833 1855 64
Ascot (Universalist Church) m 1850 1859 151
Ascot (Universalist Church) s 1845 1859 109
Frelighsburg (Anglican Church, Holy Trinity) m 1850 1861 28
Granby (Anglican Church) b 1844 1861 430
Granby (Anglican Church) m 1850 1861 53
Granby (Anglican Church) s 1844 1861 113
Granby (Congregational Church) b 1842 1854 87
Granby (Congregational Church) m 1850 1854 29
Granby (Congregational Church) s 1842 1853 41
Granby (Granby & Milton) (Anglican Church) b 1850 1852 64
Granby (Granby & Milton) (Anglican Church) m 1850 1852 21
Granby (Granby & Milton) (Anglican Church) s 1850 1852 15
Granby (Granby & Milton) (Methodist Church) b 1843 1843 15
Granby (Granby & Milton) (Methodist Church) s 1843 1843 2
Granby (Methodist Church) b 1857 1861 50
Granby (Methodist Church) m 1857 1861 28
Granby (Methodist Church) s 1857 1861 13
Lennoxville (Church of England) b 1827 1861 299
Lennoxville (Church of England) m 1850 1861 46
Lennoxville (Church of England) s 1827 1861 85
Roxton (Roxton & Milton) (Anglican Church) b 1853 1861 89
Roxton (Roxton & Milton) (Anglican Church) m 1853 1861 24
Roxton (Roxton & Milton) (Anglican Church) s 1853 1861 22
Sherbrooke (Congregational Church) b 1838 1861 137
Sherbrooke (Congregational Church) m 1851 1861 60
Sherbrooke (Congregational Church) s 1838 1861 11
Sorel (Anglican, Christ Church) b 1796 1861 1268
Sorel (Anglican, Christ Church) m 1839 1861 59
Sorel (Anglican, Christ Church) s 1796 1861 904
Trois-Rivières (Congrégation protestante) b 1768 1861 945
Trois-Rivières (Congrégation protestante) m 1850 1861 33
Trois-Rivières (Congrégation protestante) s 1769 1861 784

Acadie

Du côté de l’Acadie, 11 605 actes de baptême, mariage et sépulture datant de 1721 à 1861 ont été ajoutés. Ceux-ci proviennent de Caraquet, Memramcook, Petit-Rocher et de l’Ile-St-Jean.
 
Acte 6207364, LAFRANCEGenealogieQuebec.com

Chatham (Ontario)

Finalement, c’est à Chatham en Ontario que se conclut cet aperçu de la mise à jour, avec l’ajout de 1503 actes de baptême, mariage et sépulture datés de 1850 à 1861.


Acte 6227420, LAFRANCEGenealogieQuebec.com

Tous ces actes peuvent être consultés dès maintenant dans le LAFRANCE, qui contient aussi TOUS les mariages catholiques du Québec de 1621 à 1918, TOUS les baptêmes et TOUTES les sépultures catholiques du Québec de 1621 à 1861, TOUS les mariages protestants du Québec de 1760 à 1849 ainsi que 68 000 actes de BMS divers s’étalant jusqu’en 2008.
Vous trouverez davantage d’information à propos du LAFRANCE sur le blog de l’Institut Drouin.

 

 

Généalogiquement vôtre,

L’équipe Drouin